fbpx
Découvertes
Partager sur

Instagram: Les habitants de la rue Crémieux pètent les plombs !

Instagram: Les habitants de la rue Crémieux pètent les plombs !

Une envie de rencontrer des influenceurs ? Il suffit de vous rendre à la rue Crémieux dans le 12e arrondissement de Paris.

La rue Crémieux à Paris est devenu un repère pour les influenceurs mais un cauchemar pour ses habitants. En effet, ces derniers temps, nombreux s’y rendent afin de prendre de jolis clichés pour les poster sur Instagram. Mais cette affluence rend la vie insupportable pour les personnes y habitant. On vous dit tout ! 

Rue Crémieux, le repère des influenceurs

Cette rue piétonne est devenu l’un des endroits branchés de la capitale. Avec ses façades colorées, de nombreuses personnes s’y rendent pour prendre des clichés mais aussi pour tourner des clips de musique. La Rue Crémieux a d’ailleurs plus de 30 000 publications sur le réseau social Instagram.

A vrai dire, les clichés sont tous très jolis. De nombreux influenceurs s’y rendent afin de montrer leurs talents de photographes ou juste la beauté des lieux.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

~ Found the pot of gold at the end of the rainbow… #PFW #MakingitinParis 🌸💘💕💖💗💓💞📸 @bglasserbaker ~

Une publication partagée par Caroline Vazzana | PFW (@cvazzana) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Dearvin Yoga (@dearvinyoga) le

Les habitants pètent les plombs !

Cependant, cet engouement ne plait pas à tous. Il faut savoir que dans la rue Crémieux vivent des habitants. Et ils n’en peuvent plus. En effet, chaque week-end ou même dans la semaine, des centaines de personnes se rendent dans la rue pour prendre des clichés.

Elles posent devant chez eux dont sous leurs fenêtres. Certains se plaignent de ne plus avoir d’intimité et de calme. Les habitants en question se plaignent aussi à la maire de Paris, Anne Hidalgo. Néanmoins, rien a été encore mis en place pour faire face à cette forte affluence. On se demande bien comment cela va se finir car le nombre de clichés partagé sur les réseaux sociaux ne cesse d’augmenter. Ce qui fait venir encore plus de personnes.