Découvertes
Partager sur

Gueule de bois: Bière ou vin, il n’y a aucune différence !

Partage
Partager sur Facebook

Entre vin et bière, on s'est toujours demandé par quoi il faut commencer pour minimiser la gueule de bois. Une étude nous donne enfin la réponse.

Ce sont des chercheurs allemands qui nous donnent cette fameuse réponse. Est-ce que cela sera plutôt les inconditionnels de vin qui seront déçus ou ceux de la bière ? On vous dit tout !

Gueule de bois: Bière ou vin, il n’y a aucune différence !

L’étude a pour but de rendre nos lendemains de soirée plus faciles en choisissant la meilleure boisson. Ils ont donc fait appel à 90 personnes âgées entre 19 et 40 ans. Leur résultat est tout sauf surprenant. Peu importe l’ordre de la boisson, on sera quand même malades le jour d’après.

Ce qui est logique. Si notre consommation est raisonnée alors il y a peu de chance que le lendemain le mal de tête ou autre soit présent. Cette légende de l’ordre n’est donc plus d’actualité. Le dicton « bière avant vin et tu te sentiras bien, vin avant bière et tu te sentiras mal », c’est fini.

Le déroulement de l’étude

Les chercheurs ont partagé les 90 volontaires en trois groupes bien distincts. Chacun d’entre eux se devaient d’être ivres ou avoir 1,1mg d’alcool dans le sang par litre. Le premier groupe a commencé par boire de la bière. Lorsqu’il atteint un taux d’alcool de 0,5, il change de boisson. Le deuxième de son côté fait l’inverse au niveau de la boisson.

Du côté du troisième groupe, ils boivent pendant toute la soirée la même boisson, bière ou vin. Pour le deuxième soir, les personnes changeaient de groupe. Grâce à cette expérience, nous pouvons certifier que l’ordre des boissons n’a pas du tout influé sur la gueule de bois. Certains auraient l’envie de parler du genre, du poids ou des habitudes de consommation d’alcool. Les chercheurs ont aussi analysé ce point. Aucune de ces caractéristiques a eu un impact sur le résultat. Donc que vous soyez plutôt fan de vin ou de bière ou même les deux, buvez dans l’ordre que vous voulez. Mais avec modération.