fbpx
Découvertes
Partager sur

Les Français se sentaient bien plus libres pendant le confinement !

Les Français se sentaient bien plus libres pendant le confinement !

Surprise : certains Français enfermés pendant le confinement se sentaient aussi plus libres ! Un paradoxe pas si étonnant...

Être enfermé mais se sentir libre ? C’est aussi possible ! D’après une étude, 34% des Français étaient ainsi heureux pendant le confinement… Mais ce n’est pas le cas de tout le monde !

Car les Français semblent très partagés sur le sujet. 34% ont ainsi aimé passer du temps chez eux pendant deux mois… Mais pas n’importe lesquels ! L’étude réalisée sur 2 600 personnes révèle aussi des différences

Surtout au niveau de l’argent ! Car les plus heureux du confinement sont aussi les plus riches. Plus d’argent, en couple, retraité et avec une maison avec jardin : tel est le profile type de la personne heureuse…

Mais certains n’ont pas aimé le confinement ! Qui ? Surtout les jeunes célibataires en ville ! Car tout seul, dans quelques mètres carrés… Surtout quand on le paye très cher, on peut ainsi vite déprimer !

L’étude de Fémina révèle donc de vraies différences entre les Français. Certains semblaient donc plus libres dans leur logis… Et d’autres ont mal vécu le confinement. Au total, huit millions d’entre eux se sont sentis moins heureux !

Les Français se sentaient bien plus libres pendant le confinement !
Les Français se sentaient bien plus libres pendant le confinement !

Des Français libres pendant le confinement ?

Pendant ce temps, trois chercheurs de l’université de Pau ajoutent aussi un constat : les Français ont su se sentir libres. Deux sentiments s’opposent ainsi : « la privation de libertés » et « la maîtrise du temps. » 

Grâce à ce temps gagné sur le travail, sur les trajets, les Français ont pu faire ce qu’ils voulaient pendant le confinement… Ils semblent donc avoir connu « plus de libertés ». 

Plus de libertés grâce à une privation, un constat étonnant… Mais là encore, des disparités existent entre les Français. Selon leur âge, leur lieu de vie, mais aussi leur salaire…

Mais parmi les 8 500 personnes qui ont répondu, un constat général post-confinement s’impose : on a profité ! Les Français ont aimé prendre leur temps, réfléchir à leur vie, et à leurs priorités… Une bonne nouvelle !