fbpx
Découvertes
Partager sur

Exposition: Nabilla est la muse de l’artiste suisse Andy Picci !

Exposition: Nabilla est la muse de l'artiste suisse Andy Picci !
Partager sur Facebook

Qui l'aurait cru ? Après le buzz du "Nan mais allo quoi?", Nabilla devient la muse d'un artiste suisse. En effet, Andy Picci crée son exposition autour de la starlette.

Qui l’aurait cru ? Après le buzz du « Nan mais allo quoi? », Nabilla devient la muse d’un artiste suisse. En effet, Andy Picci crée son exposition autour de la starlette.

Après les émissions de télé-réalité, son poste de chroniqueuse chez Cyril Hanouna, Nabilla est devenue une muse. Effectivement, la jeune femme a inspiré l’artiste Andy Picci à faire son exposition sur elle. MCE vous raconte tout.

Nabilla inspire des artistes!

On n’aurait jamais imaginé cela ! Nabilla est devenue une source d’inspiration artistique. Pour l’artiste suisse Andy Picci, Nabilla est une véritable muse. En effet, celui-ci a créé une exposition avec comme titre « Allô?! » faisant référence au buzz de la starlette. Il a déclaré : « Je suis tombé sur un reportage où Nabilla était interviewée, et je l’ai trouvée sublime. »

Après le séjour en prison de la jeune femme, on ne pensait plus qu’elle pouvait encore inspirer. Pourtant si. L’artiste suisse explique à Konbini : « J’avais un peu oublié Nabilla après ces histoires de procès… Et puis j’ai vu ce très beau documentaire sur les cagoles. Je me suis dit qu’elle était magnifique, et qu’elle avait tout compris à notre époque ».

Une exposition sur Nabilla

Que peut-on attendre de l’exposition ? D’abord, il faut savoir qu’Andy Picci détourne une vingtaine de tableaux emblématiques de la peinture. Par conséquent, Nabilla sera représentée « à la manière des Marilyn Monroe d’Andy Warhol ou encore de l’Amanda Lepore de David LaChapelle ». La technique a l’air impressionnante. En effet, le travail d’Andy Picci consiste à utiliser le digital. Il modifie les détails sur Photoshop, puis il imprime sur toile et le vernit à la main. Il explique : « Même si le processus initial est digital, le fait qu’il soit verni à la main rend chaque tableau unique », souligne-t-il.

Si vous doutez encore de son choix de vedette, l’artiste a encore les arguments qu’il vous faut. Il détaille : « Pour moi, les réseaux sociaux sont la téléréalité d’aujourd’hui. Nabilla a su passer d’une époque à une autre en conservant sa célébrité. On lui reproche sa superficialité, mais elle attire aussi pour ça. C’est une muse. »