fbpx
Découvertes
Partager sur

Des brasseries offrent des pintes contre des masques usagés aux clients !

Des brasseries offrent des pintes contre des masques usagés aux clients !

Afin de lutter contre le gaspillage de masques usagés, des brasseries américaines proposent de les troquer contre des pintes de bière !

Les brasseries ont trouvé la solution afin de lutter contre le gaspillage des masques usagés. MCE TV vous dit tout de A à Z !

Si Covid-19 rime avec bon nombre de choses pas très agréable, il est aussi synonyme de gaspillage. Notamment à cause de l’abandon de masques usagés et de gants en plastique. Aïe…

Très souvent, ils sont jetés un peu n’importe où dans les poubelles ou les rues. Ainsi, ils envahissent l’espace public et naturel. Pas cool !

Afin de remédier à cela, des brasseries américaines, appartenant au groupe Anheuser-Busch, près de Seattle et de Washington D.C. ont trouvé la solution.

Ainsi, elles se sont associées avec la société de recyclage TerraCycle, qui a déjà fait équipe avec Burger King et Nestlé par exemple. Tiens donc !

Elles ont alors été équipées de « Zero Waste Boxes » (soit des boîtes à déchets). Elles proposent aux clients d’y déposer leurs gants et masques usagés.

Le groupe explique que TerraCycle a « développé une solution de recyclage innovante où les déchets collectés sont nettoyés, fondus et remodelés pour fabriquer de nouveaux produits. Terrasses composites, meubles d’extérieur et palettes d’expédition réutilisables… ».

En échange, les brasseries offrent à ceux qui le désirent des bières brassées ou des cartes cadeaux une fois leurs détritus recyclés. Il s’agit donc d’une belle initiative. On espère bientôt la retrouver en France.

Affaire à suivre donc !

MCE TV vous en dit plus…

Des brasseries offrent des pintes contre des masques usagés aux clients !
Des brasseries offrent des pintes contre des masques usagés aux clients !

Les brasseries en France voient rouge !

En 2020, tous les producteurs français de boissons alcoolisées ont vu leurs chiffres chuter. Mais parmi eux, les brasseurs sont sans doute ceux qui ont le plus souffert. Car dans cette crise sanitaire, la bière a souffert d’un triple handicap.

D’abord, parce que la bière est celui que les Français consomment le plus quand ils ne sont pas chez eux. En temps normal, les brasseurs français vendent 65% de leur production à la distribution alimentaire. Aux supermarchés donc !

Mais ce n’est pas tout. Il y a également 20% aux bars, brasseries et restaurants. Ainsi que 15% aux organisateurs d’événements. Cela comprend les rencontres sportives, les festivals, les concerts ou encore les mariages.

Mais avec la fermeture de ses lieux ainsi que les annulations des événements, les ventes hors domicile ont plongé. « On était quasi à zéro avec l’événementiel et à – 50% pour les cafés et restos« , a dernièrement expliqué le délégué général de Brasseurs de France. Ce qui n’est pas rien !

De plus, les brasseurs ne peuvent pas stocker leur production. Enfin, le dernier handicap des brasseurs français est qu’ils sont très peu présents au-delà des frontières. On espère que la situation évoluera très vite !

Et vous, que pensez-vous de l’initiative des brasseries américaines ? Souhaitez-vous voir cela débarquer en France ? Chez MCE TV en tout cas, on approuve !