fbpx
Découvertes
Partager sur

Covid-19: ces masques révolutionnaires capables de tuer le virus !

Covid-19: ces masques révolutionnaires capables de tuer le virus !

De nouveaux masques sont en train d'être testés. Et ceux-ci seraient capables de tuer le covid-19. La meilleure protection possible !

C’est une nouveauté qui pourrait tout changer. Une entreprise travaille sur des masques qui pourraient tuer le virus du covid-19. Un simple masque suffirait donc à tuer les virus extérieur pour être en total sécurité. Et non ce n’est pas de la science fiction.

Il leur aura fallu 9 ans de recherches pour élaborer ce nouveau style de masque FFP2. Appelé « Biox », la différence de cet accessoire est qu’il tue le virus en plus de protéger celui qui le porte. Et cela grâce à une poudre intégrée au tissu. Car cette idée ne date pas d’hier.

Au début, c’est le H1N1 qui lance les recherches. Plus tard, les maladies du covid-19 confirment l’intérêt de ces recherches. Mais il faut encore que ce masque passe des tests avant qu’il soit en vente pour le grand public. Mais c’est en bonne voie.

Vous vous doutez bien que tout le monde attend ces masques. Il faut dire que depuis le variant anglais, les masques en tissu fait main ne sont plus autorisés. Il faut bien un chirurgical pour protéger efficacement les autres. Un changement pas très rassurant pour les français.

C’est un peu à s’y perdre la tête. On ne sait plus ce qui protège de ce qui ne protège pas. Alors, ce masque FFP2 pourrait faire la différence dans les mois à venir. Et c’est dans une usine à Toulouse qu’ils seront produits. Un reportage de CNews explique le projet.

Covid-19: ces masques révolutionnaires capables de tuer le virus !
Covid-19: ces masques révolutionnaires capables de tuer le virus !

De nouveaux masques contre la covid-19

Aujourd’hui, cette usine de Toulouse produit des masques FFP2 classiques. Mais bientôt, elle pourra produire ces nouveautés contre la covid-19. Car on le sait, ces produits vont s’arracher une fois qu’ils seront dans les rayons des magasins.

Il faut dire qu’aujourd’hui, tout est bon à prendre. Surtout que de plus en plus de variants se créent et se diffusent dans le monde entier. En effet, d’après les derniers chiffres de Santé publique France, ils démontraient que « 304 cas d’infection à des variants émergents » en France. 

Mais pour le moment, en France, aucun variant venant du Brésil n’est sur le territoire. De plus, selon le Ministre de la Santé, Olivier Véran, le nombre de variants du covid-19 augmente. Il « s’intensifie de 50 % chaque semaine, mais de manière moins intense qu’à l’étranger, où des hausses de 70 à 100 % ont été relevées ».

Au Royaume-Unis on compte même des morts. En tout, 100 000 personnes seraient mortes dû au variant anglais du covid-19. Alors la France essaie de protéger son pays. Depuis ces derniers jours, les voyages ne peuvent plus se faire, sauf motif impérieux.

De quoi frustrer toutes les personnes qui avaient réservé un billet pour les vacances d’hiver. Il faudra donc se résoudre à aller à la montagne en février et en plus ne pas skier. Bref, s’adapter une fois encore pour essayer de s’en sortir au plus vite possible.