Découvertes
Partager sur

Couple: top 6 des phrases qui provoque une dispute !

Couple: top 6 des phrases qui provoque une dispute !
Partage
Partager sur Facebook

Il y a des phrases à dire et d’autres qu’il faut éviter. Voici le top 6 des phrases à ne surtout pas dire quand on est en couple !

Si vous voulez que votre couple dure il y a certaine chose qu’il faut éviter de dire. Il y a des mots qui stoppe les dispute et d’autre qui les commencent. Après on se chamaille, on se provoque et ça part en dispute. C’est donc l’idée du livre de Gilles Legardinier et sa femme Pascale. Ensemble ils publient Les phrases interdites si vous voulez rester en couple.

En couple « ça à l’aire bon ce que tu manges »

Tout est une question de partage dans le couple. Mais pour les personnes qui aiment manger il est souvent très difficile de partager. Le problème avec cette phrase c’est que la personne doit forcément répondre « Tu veux gouter ? » Et ca ce n’est pas au gout de tous le monde !

« C’est juste un copain »

Pour l’une s’est clair, net et précis. Pour l’autre un peu moins. Cela serait même un peu suspect. Alors quand sa moitié essai de nous rassurer avec un « c’est juste un copain ». Une légère angoisse apparait. Ce petit « juste » laisse une zone d’ombre. C’est pourquoi il est à éviter.

« Tu te souviens du jour ou on s’est embrassé pour la première fois ? »

Cette petite question est inoffensive. Mais qu’en apparence. Car si on la pose c’est que l’on attend une réponse précise et pleine de romantisme. Ça devient un peu plus gênant quand on ne se rappelle pas de la réponse.

« Je te jure si tu fais ça »

La menace ultime. Cette petite phrase est une très mauvaise idée. Et puis on ne sait jamais comment finir cette phrase. Car la vengeance est un plat qui se mange froid.

« Essayons de réagir comme des adultes »

Des fois les disputes c’est bête. Mais alors quand on demande à l’autre d’arrêter de faire l’enfant. C’est là où réside le problème.

« Pourquoi tu souris ? »

Oui des fois ça nous fait aussi. Mais il est inutile de le montrer. Et c’est mettre de l’huile sur le feu que de demander la raison de ce sourire. Et si la réponse ne nous plaisait pas ?