fbpx
Découvertes
Partager sur

Coronavirus: une prime versées aux jeunes de moins de 25 ans !

Coronavirus: une prime versées aux jeunes de moins de 25 ans !

Edouard Philippe a annoncé hier vouloir venir en aide aux jeunes les plus modestes. L'objectif ? Aider 800 000 jeunes avec une prime.

En ces temps de confinement, certains jeunes deviennent précaires. Un stage ou un travail perdu à cause du coronavirus n’est pas rare. Alors le gouvernement met en place une prime pour leur venir en aide.

Alors, c’est 800 000 jeunes dans le besoin qui toucheront 200 euros au mois de juin. Tous auront moins de 25 ans. Ils ne sont pas éligibles aux autres aides de l’Etat, alors une prime spéciale leur sera reversée.

Début juin cette prime sera donc versée à 400 000 jeunes qui ont perdu leur travail ou un stage à cause du coronavirus. Elle sera aussi pour 415 000 « jeunes de moins de 25 ans, précaires ou modestes, qui touchent les aides pour les logements » d’après le Premier Ministre.

Un peu d’argent qui pourrait aider grandement les jeunes qui tournent en rond dans leur appartement. En effet le secteur de l’emploi se ferme en ce moment et beaucoup peinent à trouver un travail. 

Coronavirus: une prime versées aux jeunes de moins de 25 ans !
Coronavirus: une prime versées aux jeunes de moins de 25 ans !

Coronavirus : 200 euros pour 800 000 jeunes précaires

Mais comment faire alors ? Les étudiants doivent déposer en mai une demande d’aide auprès de leur Crous. Quant à ceux qui ne le sont plus, l’argent ira directement sur leurs comptes via les caisses d’allocations familiales.

Une bonne nouvelle pour de nombreux jeunes précaires à cause du coronavirus. Alors n’oubliez pas de faire votre demande au courant du mois de mai si vous rentrez dans les conditions annoncées.

Jusqu’à maintenant les aides de l’Etat après le coronavirus ne concernaient pas les jeunes de moins de 25 ans. Pour le Forum français de la jeunesse c’est « un premier pas nécessaire« . Mais ce n’est pas assez pour l’organisation.

Ils regrettent le caractère « ponctuel » de cette aide. En effet, les 200 euros ne seront que pour le mois de juin. Une aide simple pour un seul mois. Les jeunes ne la toucheront pas plusieurs fois.

Un premier pas donc pour lutter contre la précarité des étudiants mais pas encore suffisant pour beaucoup d’entre eux.