fbpx
Découvertes
Partager sur

Coronavirus: les masques de plongée Decathlon utiles aux hopitaux !

Coronavirus: les masques de plongée Decathlon utiles aux hopitaux !
Partager sur Facebook

En pleine période de pénurie de masques, il semblerait que les masques de plongée Decathlon protègent alors les médecins du coronavirus !

Le masque de snorkeling « Easybreath » de Decathlon serait-il une solution pour pallier au manque de masque dans les hôpitaux ? Et ainsi, protéger les soignants du coronavirus ? MCE TV vous répond !

Eh oui ! Vous l’avez bien compris ! Le masque de snorkeling de Decathlon est bien testé pour subvenir aux besoins des hôpitaux en cette période de coronavirus.

Et pour cause ! Le manque de masques FFP2 est si grave qu’il devient donc primordial de trouver une solution pour le milieu hospitalier.

Le « Easybreath » de Decathlon permettrait donc de protéger les soignants. Car il recouvre tout le visage. Mais ce n’est pas tout !

Ce produit a un bon système de respiration. Il a une vision à 180 degrés sous l’eau. Les hôpitaux pourront donc l’utiliser comme respirateur.

Mercredi, la firme Decathlon a donc pris la parole sur Twitter. « Ces derniers jours, nous avons en effet été sollicités par des centres de recherche, des hôpitaux, des universités... Dans plusieurs pays »

« Nous avons naturellement accepté de partager nos plans 3D et nos informations techniques aux projets les plus sérieux et avancés. »

Coronavirus: les masques de plongée Decathlon utiles aux hopitaux !

Coronavirus: les masques de plongée Decathlon utiles aux hopitaux !

Un bras de fer entre l’Easybreath et le Coronavirus

En effet, la propagation du coronavirus est si rapide que tous les professionnels ont donc fait appel à Decathlon ! C’est ce qu’a donc expliqué un des représentants de la marque en France.

« Les demandes et questions émanant de professionnels et de particuliers sont nombreuses. Je ne peux vous donner de chiffres précis. Nous comprenons que des essais soient tentés pour gagner cette guerre. »

Ce type de masque devient donc un enjeu : « Au-delà du masque aquatique, c’est tout l’enjeu de la protection qui est au coeur des demandes. » 

D’après ce même représentant, plusieurs hôpitaux ont déjà fait des tests avec l’Easybreath. « Nous leur avons fourni des marques. Mais nous n’avons pas encore eu de retour sur ces essais. »

Alors cette solution parviendra t-elle à pallier au manque de masques FFP2 ? Affaire à suivre sur MCE TV !