fbpx
Découvertes
Partager sur

Coronavirus: l’alarme de The Purge résonne en Louisiane et sème la panique !

Coronavirus- l'alarme de The Purge résonne en Louisiane et sème la panique 1000

En Louisiane, la même alarme que le film The Purge résonne à partir de 21 heures. Elle sème une vague de panique auprès des habitants.

Dans le film d’horreur The Purge, une sonnerie effrayante autorise les habitants à tuer qui ils veulent. La Louisiane utilise la même sonnerie pour le couvre-feu en raison du coronavirus. MCE vous en dit plus !

Il faut que le film The Purge en inspire plus d’un en cette période de confinement ! En effet, la Louisiane a une drôle d’idée pour demander aux habitants de rentrer chez eux.

Ainsi, l’Etat a mis en place un couvre-feu à partir de 21 heures. En cause ? Le coronavirus ! En bref, la police ne veut plus voir personne une fois l’horaire passée.

Mais pour que les habitants respectent les règles, la Louisiane sait comment faire ! Ainsi, l’Etat fait retentir la même alarme que celle du film American NightMare – The Purge, un film d’horreur.

Pour ceux qui n’auraient pas vu le film, cette sonnerie retentit dans toute la ville. Et la raison est terrifiante ! En effet, celle-ci autorise tous les crimes possibles et inimaginables toute la nuit !

En bref, les habitants peuvent faire tout ce qu’ils veulent. Ces derniers ne peuvent pas être punis ! Alors lorsque les habitants, en pleine crise du coronavirus, entendent ça, ils ont très peur !

Coronavirus- l'alarme de The Purge résonne en Louisiane et sème la panique 640
Coronavirus- l’alarme de The Purge résonne en Louisiane et sème la panique 640

Le coronavirus inquiète la Louisiane

Vous l’aurez compris, seuls les habitants les plus malins et courageux peuvent survivre dans le film American Nightmare – The Purge.

Voilà pourquoi les habitants de la Louisiane s’inquiètent énormément lorsqu’ils entendent la même sonnerie. Surtout que certains d’entre eux sont déjà effrayés par le Coronavirus. 

Ainsi, la Louisiane sème une vague de panique ! Mais le chef de Police de Crowley tient tout de même à s’excuser pour cette frayeur.

Dans une interview accordée à KATC, ce dernier assure n’avoir jamais regardé le film d’horreur dont il est question. D’ailleurs, la police n’a jamais voulu effrayé ses habitants.

Ainsi, le chef de police de Crowley maintient que cette vague de panique n’a pas été provoquée sciemment. D’après lui, cette alarme n’est autre qu’une ancienne sirène militaire. Rien de plus !