fbpx
Découvertes
Partager sur

Corona: la bière ne se vend plus à cause du coronavirus !

Corona: la bière en chute libre à cause du coronavirus !

Le Coronavirus a eu raison de la marque Corona. En effet, la vente de ces bières est en chute libre depuis l'arrivée de ce virus médiatisé.

Le coronavirus ne cesse de faire parler de lui. Après que des plaisantins l’ont appelé « le virus de la bière », Corona a vu la vente de ses boissons chuter. MCE TV vous dit tout.

Le nouveau coronavirus effraye. Outre les nombreuses blagues racistes à l’encontre des asiatiques, le virus est aussi responsable de la chute des ventes de bières Corona. Pourtant, la bière n’a pas grand chose à voir avec ce virus tant décrié.

Tout a l’air d’une mauvaise blague, mais pourtant, les chiffres ne trompent pas. D’après un sondage YouGouv, le breuvage mexicaine est en chute libre outre-Atlantique. Depuis qu’il est médiatisé, 50% des Américains ont une image négative de la bière Corona, associée à tort au Coronavirus.

Twitter est désactivé.
Autorisez le dépôt de cookies pour accéder au contenu.

Corona fait le bad buzz à cause du Coronavirus

Bon nombre d’internautes, plaisantins ou non, ont tapé « virus de la bière » sur Google. De quoi affoler la Toile et générer des fake news. Ce qui est sûr, c’est que c’est un très mauvais coup de pub pour Corona. Si les Américains ont une mauvaise image de cette bière, ils ne sont que 5% disposés à en acheter dans les prochains jours, d’après les données de YouGov. Pire encore, 8% des actions du groupe auraient chuté. Pourtant, d’après la dircom de la maison-mère de Corona, « dans l’ensemble, les clients comprennent qu’il n’y a pas de lien entre le virus et notre entreprise ».

Inutile donc de vous rappeler que la bière Corona n’est pas à l’origine de cette maladie. En fait, son nom signifie tout simplement « virus à couronne » en latin, en référence à sa forme. Ceci dit, de nouveaux foyers sont apparus en Europe, ce qui suscite beaucoup plus de peur dans la conscience collective. D’autant que les symptômes sont proches de ceux de la grippe. On comprend pourquoi beaucoup sombrent dans la paranoïa. D’ailleurs, le coronavirus a aussi redonné de la visibilité à un film vieux de 9 ans : Contagion.