fbpx
Découvertes
Partager sur

Conseils sexo: les cinq choses que vous ne savez pas sur le cunnilingus

Conseils sexo: les cinq choses que vous ne savez pas sur le cunnilingus

C'est le meilleur ami des femmes, le cunnilingus (au même titre que la fellation chez les hommes), mais encore faut-il bien le faire !

Cela paraît simple de faire un cunnilingus ! On y met la langue et on tourne sur le clitoris de sa compagne… Mais en fait ce n’est pas si simple. Le cunnilingus peut s’améliorer de bien des façons. Car l’orgasme féminin n’est jamais identique et la seule chose dont on peut être sûr, c’est que le meilleur moyen d’en avoir un fort et de s’employer pour le réussir.

1 Souffler sur le clitoris est le top pour les ciunnilingus

Un peu de douceur peut permettre un orgasme encore plus fort. Si le vent est souvent considéré comme un simple émoustilleur de sensations, sachez qu’il est très important sur des zones sensibles. Ainsi, souffler (pas comme un bourrin) de manière sensuelle sur le clitoris permet de le stimuler. C’est encore mieux avec l’haleine fraîche.

2 Savoir être doux et vigoureux

Cela ne sert à rien de donner des grands coups de langues comme on peut le voir dans les films porno. Cela n’a que très peu d’impact. Malgré tout, ne soyez pas trop mou, cela ne sera pas non plus efficace. Ce qu’il faut avant tout dans un cunnilingus, c’est de savoir trouver le juste milieu.

3 Ne pas y mettre les doigts

Alors la masturbation est avantageuse pour mettre l’excitation en avant, mais un orgasme de cunnilingus est généralement plus fort que celui fait avec les doigts. Donc gardez les dans votre poche. De plus, mélanger les doigts et la langue peut avoir un effet néfaste sur votre concentration. Contentez-vous de bien utiliser votre bouche… pour le reste, ça viendra tout seul !

4 Quand ça marche, il faut continuer

Si jamais, vous sentez qu’un mouvement fait frémir votre partenaire, continuez le. Si jamais vous avez peur qu’elle parte trop rapidement, c’est à elle de se contenir, pas à vous. Continuez votre entreprise avant de ne pas faire redescendre l’orgasme. Si jamais votre mâchoire vous fait mal, tant pis, il va falloir souffrir.

5 Il ne faut pas s’attaquer au clitoris en premier, même pour un cunnilingus

La plus grosse erreur que l’on remarque généralement chez les hommes, c’est de vouloir aller trop vite. Alors ne vous attaquez pas au cunnilingus tout de suite, le clitoris a besoin d’être stimulé et chauffé avant de se mettre au travail. Pensez aux bisous, aux soufflettes ou aux caresses.