fbpx
Découvertes
Partager sur

Confinement: les Français débordent d’imagination pour divertir leurs voisins !

Confinement les Français débordent d'imagination pour divertir leurs voisins

Le confinement, l'ennui... mais l'imagination aussi ! Des voisins ont trouvé le moyen de s'amuser entre eux : ils ont inventé un nouveau jeu !

Julien Lepers n’aurait pas réussi mieux : Noam Cartozo a trouvé le moyen d’amuser ses voisins chaque soir ! Pendant le confinement, ils s’affrontent dans un nouveau jeu : questions pour un balcon !

On ne sait pas d’où l’idée lui vient… mais Noam envoie du lourd ! Premier jour de confinement, il décide d’amuser ses voisins… Il lance ainsi des questions musicales à toute sa rue.

« Question pour un balcon » vient de naître. Le principe ? Les numéros pairs de la rue affrontent les numéros impairs sur des questions de culture G, chaque soir pendant le confinement.

Sur son Insta, Noam applaudit ainsi les soignants à 20 heures… Avant de lancer ses 12 questions ! « Quel groupe a chanté Hotel California ..? »

« Oui, les Eagels ! 1-0 pour les Pairs », se réjouit le comédien en confinement. Les voisins semblent ravis… D’autant plus que les vidéos font le tour de la planète… et donc, des millions de vues !

Confinement les Français débordent d'imagination pour divertir leurs voisins
Confinement les Français débordent d’imagination pour divertir leurs voisins

Noam amuse ses voisins en confinement

Mais qui dit jeu, dit cadeaux… Et Noam sait faire plaisir à ses voisins ! « Au début je leur offrais symboliquement des rouleaux de PQ et des pâtes », se souvient le jeune homme chez France Inter.

« Mais depuis que la vidéo a fait le buzz sur internet, des millions de vues à travers le monde, des sponsors se sont greffés à mon jeu et j’offre des cadeaux, disons, intelligents ! »

Un confinement drôle… mais utile ! Le jeune homme offre ainsi quelques minutes de bonheur à ses voisins tous les soirs. « Moi mon but c’est d’aider les gens, de leur redonner un peu de sourire. » 

La rue Saint-Bernard, à Paris, retrouve ainsi des sourires et des rires tous les soirs. Le temps de 12 questions pour un match sans merci. Le temps, aussi, d’oublier tous les problèmes…

Pour se divertir en confinement, il suffit donc d’allumer le live insta de Noam Cartoso après les applaudissements ! Ou de tenter l’expérience avec ses voisins…