fbpx
Découvertes
Partager sur

Confinement: 10 millions de litres de bière détruits faute de clients !

Confinement: 10 millions de litres de bière détruits faute de clients !

La bière n'a pas forcément la cote, en cette période de confinement. Pour preuve, 10 millions de futs de bière risquent de passer à la trappe.

C’est un coup dur pour les brasseurs ! Près de 10 millions de litres de bière vont passer à la trappe. Pour cause : le manque de clientèle, à cause du confinement. MCE TV vous dit tout de A à Z.

Brasseurs de France l’a annoncé mardi dernier : des barils de bière tout entiers vont partir en perte. En effet, à cause du confinement, les brasseurs peinent à vendre leur breuvage.

Par conséquent, ce sont des millions de litres de bière qui vont être détruits ! Un véritable tollé pour les patrons de bars, cafés et restaurants, mais aussi pour les artisans.

Une perte que l’on doit alors à la fermeture brutale de ces points de vente et l’arrêt des activités touristiques, mais aussi des festivals et salons. En effet, celle-ci « a laissé plus de 10 millions de litres de bière ».

Cela concerne surtout les fûts de bière, plus que les bières en bouteille. Eh oui, en confinement, il est difficile de vendre ces fûts de binouze…

« La destruction de cette bière aura aussi un coût non négligeable pour les entreprises », affirme le syndicat. Une perte qui sera dur à essuyer, après le confinement.

Confinement: 10 millions de litres de bière détruits faute de clients !
Confinement: 10 millions de litres de bière détruits faute de clients !

Le confinement, une période difficile pour les brasseurs

À Bruxelles, les viticulteurs demandent même une allocation, face à la « destruction des stocks de bière » et de vin.

« On est un secteur très endetté », a dit le délégué général de Brasseur de France, cité par 20 Minutes. Eh oui, le collectif a investi 241 millions d’euros dans le développement en 2019, avec un chiffre d’affaires à « un peu plus de 4 milliards d’euros ».

D’autant que le confinement ne va pas permettre de conserver ces fûts de bière. Car passé 3 mois, le goût, l’odorat et l’arôme disparaissent !

C’est donc un coup dur à essuyer pour les brasseurs et patrons de licence 4. Mais aussi pour les consommateurs, qui auraient bien voulu se désaltérer d’une bonne bière après le confinement.