fbpx
Découvertes
Partager sur

Coca Cola Light: voilà ce qui ce passe dans votre corps après l’avoir bu

Coca Cola Light: voilà ce qui ce passe dans votre corps après l’avoir bu
Partager
Partager sur Facebook

Le Coca Cola est dangereux pour la santé, on le savait. Mais l'étude dévoilé par un pharmacien britannique fait froid dans le dos. Explications :

Une étude dévoilée par un pharmacien britannique a choqué toute l’Angleterre. Il explique étapes par étapes la façon dramatique avec laquelle une canette de Coca-Cola Light affecte le corps humain dès la première gorgée et jusqu’à une heure après l’ingestion. Niraj Naik, le pharmacien qui tient le blog Pharmacien Renegade a sortie une infographie qui expose les effets de la boisson.

coca cola light

Les dents et les papilles agressées en 10 minutes

Alors que le Coca agresse vos papilles, il s’attaque aussi à vos dents. L’acide phosphorique attaque l’émail tandis que les édulcorants artificiels comme l’aspartame, frappe votre système gustatif. L’aspartame peut déclencher les récepteurs du goût en pensant qu’ils ont reçu du sucre.

Les graisses s’accumulent au bout de 20 minutes

La seconde phase se focalise sur le stockage des graisses. Ce procédé est propre à toutes les formes de soda, et peut malheureusement envoyer de l’insuline, ce qui conserve les graisses dans votre corps. Les données de nombreuses études, comme celles des infirmières Health and Health Professionals, insistent sur les risques élevés de diabète de type 2, l’hypertension artérielle et les maladies cardiaques.

Les effets proches de ceux de la cocaïne en 40 minutes

Un des effets les plus pervers arrive vers la quarantième minute. La combinaison, potentiellement mortelle, de la caféine et de l’aspartame fait, en fait, l’effet d’une drogue, et crée un court instant, une dépendance élevée au produit. Ce qui, en réalité, produit les mêmes effets que la cocaïne sur le corps. Les Excitotoxins sont libérés et peuvent épuiser votre cerveaux par sur-stimulation des neurorécepteurs, surtout en cas de consommation régulière.

La dépendance au produit devient forte au bout d’une heure

Comble de la dépendance au Coca Cola Light, au bout d’une heure, la boisson vous donne faim et soif à nouveau. Contrairement à la petite quantité de satisfaction que vous obtenez en buvant la première gorgée, votre corps réclamera encore des sucreries. Si cette envie n’est pas contrôlée mentalement par le buveur, elle pourrait causer un risque de malbouffe maladive et ferait rentrer le consommateur dans un cercle vicieux de dépendance au Coca.