Découvertes
Partager sur

La cigarette électronique responsable de maladies cardiaque et de dépression ?

La cigarette électronique responsable de maladies cardiaque et de dépression ?
Partage
Partager sur Facebook

La cigarette électronique pourrait bien être plus dangereuse qu'on ne le pense. Celle-ci pourrait provoquer des dépressions ainsi que des maladies cardiaques !

Les vapoteurs ont tout intérêt de freiner un peu avec la cigarette électronique. En effet, celle-ci pourrait bien être plus dangereuse qu’une simple cigarette si l’on en croit les études.

Cigarette électronique : Pas si seine que ça !

La cigarette électronique a séduit de nombreuses personnes. En effet, celle-ci permettait de pouvoir arrêter de fumer progressivement et d’éviter de développer certaines maladies liés aux cigarettes traditionnelles. Pourtant, aujourd’hui, les chercheurs pointent du doigt cette nouvelle cigarette. Elle serait bien plus dangereux qu’on veuille le penser !

La e-cigarette permet de fumer n’importe où et n’importe quand. En plus, celle-ci se montre plutôt attrayante avec les nombreuses saveurs proposées. Néanmoins, elle pourrait bien être responsables de nombreuses maladies cardiaques. La cigarette électronique ne limite en rien les maladies liés au tabac et elle en provoquerait bien plus ! Les chercheurs de l’université du Kansas ont remarqué que celle-ci développerait des maladies cardiaques ainsi que des dépressions.

Cigarette électronique : Un risque élevé de problèmes cardiaques et de dépression !

Les chercheurs américains se sont basés sur une série de réponses de 96 467 personnes pour les Centres de contrôle et de prévention des maladies . Ces derniers ont remarqué que 34% d’entre eux affirmaient avoir des des crises cardiaques. Puis, 55% des vapoteurs affirment se sentir plus angoissés voir même avoir fait une dépression.

« Ces données sont un véritable réveil et devraient inciter davantage d’action et de sensibilisation aux dangers de la cigarette électronique. » A expliqué le Docteur Mohinder Vindhyal.

La cigarette électronique limite les risques de cancer car elle contient moins de substances cancérigènes par rapport aux cigarettes traditionnelles. Néanmoins, elles développent quand même d’autres maladies très sérieuses. À l’heure actuelle, il semble encore trop tôt pour connaître si les substances dans les l’e-cigarettes provoqueraient ou non d’autres cancers.