Découvertes
Partager sur

Cigarette électronique: plus efficace pour ralentir votre consommation que pour arrêter définitivement

Partager
Partager sur Facebook

La cigarette électronique serait efficace pour réduire la consommation de tabac. Mais elle serait moins efficace pour arrêter de fumer.

D’après des chercheurs, la cigarette électronique est un bon moyen pour réduire sa consommation de tabac.

La cigarette électronique, une bonne alternative pour réduire votre consommation

Alors que le Moi(s) sans tabac se déroule, les questions au sujet de la consommation de tabac sont de plus en plus nombreuses. Des chercheurs se sont penchés sur la question de la cigarette électronique, pour le Bulletin épidémiologique hebdomadaire. Ils ont analysé l’efficacité de la e-cigarette pour arrêter de fumer. Et selon ces chercheurs, la vapoteuse est bien une véritable alternative pour réduire sa consommation de tabac. Mais pas forcément pour arrêter définitivement de fumer. Alors si vous souhaitez mettre fin au tabagisme, vous devriez trouver une meilleure solution que la e-cigarette !

En effet, cette étude a été menée auprès de 3000 adultes fumeurs français de 18 à 65 ans durant 6 mois. Et le résultat est clair. Les vapoteurs parviennent à réduire de 26% leur consommation quotidienne, contre seulement 11% des fumeurs de cigarette classique. De plus, 23% des vapoteurs ont fait une tentative d’arrêt durant au moins une semaine. C’est le cas de seulement 11% des autres fumeurs.

Vapoter, vraiment une solution ?

D’après ces chercheurs, « ceux qui utilisaient une e-cigarette ont plus souvent essayé d’arrêter de fumer, et réduit leur consommation de cigarette au suivi à 6 mois. » Cependant, « l’efficacité de l’e-cigarette pour arrêter de fumer reste en débat. »

En effet, il faudrait également se demander si les vapoteurs ont réellement choisit la cigarette électronique dans le but d’arrêter de fumer. Pour certains, c’est simplement parce que la cigarette électronique devait être moins dangereuse qu’une cigarette classique pour leur santé.

Aussi, les chercheurs tiennent à préciser que cette étude ne permet pas totalement de connaître l’efficacité de la cigarette électronique pour arrêter de fumer. Pour cela, il faudrait mener une étude bien plus approfondie. De plus, la vapoteuse a fait son apparition sur le marché français il y a seulement 10 ans. Il est donc encore trop tôt pour connaître réellement ses bons et ses mauvais côtés.