fbpx
Découvertes
Partager sur

Chien: elle finit amputée des quatre membres après avoir laissé son animal lécher sa plaie !

Chien: elle finit amputée des quatre membres après avoir laissé son animal lécher sa plaie !
Partager
Partager sur Facebook

Après avoir laissé son chien lui lécher sa plaie, une femme a dû se faire amputer de ses quatre membres. Un tragique évènement assez rare !

C’est une histoire tragique qui a eu lieu aux Etats-Unis. En effet, une femme a dû se faire amputer de ses quatre membres. La cause ? Une infection qui arrive très rarement. Pourtant, c’est un geste banal qui a provoqué cet évènement. En effet, la femme âgée de 54 ans a eu une plaie sur son corps. Afin de soulager sa douleur, elle a laissé son chien, un berger allemand, lui lécher sa blessure. Grave erreur. En effet, peu de temps après, elle a dû se rendre à l’hôpital en urgence.

La raison ? Elle a ressenti des douleurs insupportables dans ses jambes ainsi que ses bras. Peu à peu son état s’est clairement dégradé. Hospitalisée d’urgence, elle souffrait aussi d’une insuffisance hépatique et rénale. Pour la soulager de ses maux, les médecins ont décidé de la placer sous assistance respiratoire. Et après plusieurs examens, le personnel de l’hôpital a découvert que la salive de son chien l’avait contaminée.

La salive d’un chien provoque l’amputation des quatre membres de sa maitresse

Son animal de compagnie lui a affecté la bactérie nomméeapnocytophaga canimorsus. Après plusieurs jours passée à l’hôpital, l’état de la femme n’a pas connu d’amélioration. Pire encore, sa santé s’est dégradée. Les médecins ont dû amputer ses jambes et ses bras qui se sont gangrénés au fur et à mesure des jours. Ceux qui ont pris en charge la patiente ont expliqué que cet évènement n’arrivait qu’une seule fois sur un million. La salive de son chien est donc bien responsable de ces amputations.

Dans une interview accordée à LCI, une professeure en bactériologie en 2018 a expliqué : « Le facteur principal de contamination, c’est la victime et son état immunitaire. Dans 60% des cas, on relève un état d’immuno-dépression. C’est-à-dire que ce genre d’infections gravissimes survient préférentiellement chez des gens qui sont affaiblis ». La salive des animaux peut donc être mortelle. Il est fortement déconseillé de se faire lécher par nos animaux de compagnie.