fbpx
Découvertes
Partager sur

Cannabis: le trafic de drogues a baissé de 30 à 40 % !

Cannabis: le trafic a baissé de 30 à 40 % !

Le cannabis n'a plus trop la cote, ces temps-ci. Il semble même que le trafic de drogues ait baissé considérablement durant le confinement.

Le covid-19 a aussi eu raison du trafic de drogues. En effet, le cannabis et consorts ont eu la vie dure en ce temps de confinement. Le trafic aurait considérablement baissé. MCE TV vous dit tout de A à Z.

C’est un secret pour personne : le covid-19 a mis un frein à l’économie. Y compris pour les trafics illicites, comme celui du cannabis.

C’est du moins ce qu’a affirmé le ministère de l’Intérieur lors d’une conférence de presse. « Durant le confinement, les trafics ont été fortement touchés et on estime qu’ils ont diminué de 30 à 40% », a dit Christophe Castaner, ministre de l’intérieur.

Si c’est une aubaine pour la brigade des stups, c’est un coup dur pour les dealeurs de cannabis. La cheffe de l’Ofast a constaté une baisse sur le volume des drogues saisies, mais aussi du nombre de personnes interpelées, comme le rapporte 20 Minutes.

Alors confinés chez eux, les dealeurs ont donc dû faire face à une désorganisation totale de leur business. Ce qui ne les a pas empêcher de s’adapter.

On peut même dire que certains ont été très ingénieux pour sauver leurs petites affaires…

Cannabis: le trafic a baissé de 30 à 40 % !
Cannabis: le trafic a baissé de 30 à 40 % !

Cannabis: les dealeurs se sont adaptés au Covid-19

Usage de Snapchat pour repérer les clients et faire leur promo ; livraison à domicile… Les dealeurs du confinement l’ont joué à la Uber Eats pour vendre leur cannabis.

Ceci dit, avec le confinement, les trafiquants ont aussi dû essuyer une rupture de leurs stocks. Forçant donc ceux-ci à gonfler les prix, au grand dam de leur clientèle, dont une part a dû faire l’impasse sur leur drogue…

Cela n’a en tout cas fait qu’accentuer les rivalités mais aussi les « go-fast », pour faire le plein de provisions en cannabis et autres substances… Entre le 23 et le 24 avril, la douane aurait mis la main sur un butin de 645kg du côté de Lyon !