fbpx
Découvertes
Partager sur

Canicule: comment garder ses testicules au frais ?

Canicule- comment garder ses testicules au frais ? grande.jpg
Partager
Partager sur Facebook

La canicule n'épargne personne, et surtout pas vos testicules ! Donc messieurs apprenez à protéger vos bijoux de famille !

Ça y est la canicule est bien installée. Et elle ne compte pas pas s’en aller tout de suite. Cette dernière rend les journées très longues et dures à affronter. Chaque petit effort du quotidien devient un véritable calvaire. Que cela soit de prendre le métro ou boire un verre en terrasse, on se croirait ainsi aux portes de l’enfer.

À chaque épisode de canicule, on entend les mêmes conseils. Bien s’hydrater, ne pas s’exposer. Et manger des aliments riches en eau. Néanmoins, on a tendance à oublier quelque chose… Et ce sont vos testicules messieurs ! En effet, vos bijoux de famille sont précieux, donc protégez-les !

En effet, si vous êtes un homme vous savez de quoi je parle. Vous pensiez être le seul bien au contraire ! Chaque été vous appréhendez ainsi les trop fortes chaleurs. Et pour cause elle provoque une odeur pas très fraiche dans votre caleçon…

Canicule: Comment ne plus puer des testicules ?

Le docteur Janellen Smith, prof de dermatologie explique les plis de la peau sont le principal facteur de puanteur dans cette zone-là. « Rien ne plaît plus à une mycose que les cellules mortes et l’humidité. »

Elle explique donc qu’en temps de canicule, il faut alors créer une zone sèche. “Il faut créer un environnement peu propice aux bactéries”. Et messieurs, dites au revoir au slip. Et préférez les caleçons ! Ils permettent d’“évacuer l’humidité afin qu’elle ne s’attarde pas sur la peau”.

La solution se trouve aussi dans votre cuisine. Pour éviter que vos testicules ne baignent dans leur jus, utilisez du vinaigre blanc ! Appliqué sur la peau à l’aide d’une petite serviette et cela tuera toutes les bactéries.

Vous êtes maintenant fin prêts pour aborder la canicule. Et vos testicules aussi ! Et n’oubliez pas que de soigner son caleçon, c’est bien. Mais ses aisselles c’est aussi important !