fbpx
Découvertes
Partager sur

Bon plan étudiant: se fringuer plus responsable grâce à la mode upcycle ?

Partager sur Facebook

Tu es étudiant ou étudiante et tu veux te fringuer de manière plus responsable, découvrez la tendance du moment, la mode upcycle !

Face au gaspillage textile et à la pollution générée par la fast-fashion, une nouvelle génération de designers se propose aussi de réinventer la mode. Celle-ci sera plus responsable et écolo avec la mode upcycle.

En offrant une deuxième vie à nos vêtements, les créateurs de mode adeptes de l’upcycling font rimer mode et aussi engagement.

La mode est une des industries les plus polluantes au monde. Comme Sarah, de plus en plus de créateurs souhaitent reconnecter mode et environnement. Ils veulent proposer une consommation plus responsable.

Pour ce faire, des designers font le tour des friperies et autres enseignes de seconde main. Ils partent à la recherche de pièces qu’ils pourront aussi transformer en nouvel objet de désir, c’est l’upcycle.

La mode upcycle: Mieux que le recyclage

Chaque année, 600 000 tonnes de textiles sont mis sur le marché français. Soit près de 10 kilos par an et par habitant.

Et 442 millions d’habits finissent à la poubelle chaque année. Pour faire face à ce gaspillage colossal, une nouvelle horde de designers se propose de donner une nouvelle vie aux vêtements délaissés dans nos placards.

La mode upcycle, ou “surcyclage” en français, ne fait pas seulement du neuf avec du vieux. Mais vise à faire du beau avec de vieilles pièces.

Ainsi les créateurs adeptes de la mode upcycle écument les dépôts-ventes, friperies et aussi vides-greniers. Ils partent à la recherche de vieilles chutes de tissus ou de vêtements existants. Et qu’ils pourront changer en nouvelles pièces de mode.

Pour Jeanne Daoust, spécialiste mode du site reviewbox.fr, l’upcycling consiste à transformer un tissu existant pour en faire évoluer son style ou aussi  sa fonctionnalité.

Elle rappelle que cette tendance s’est fait connaître dès 1989, sans qu’elle ne porte encore de nom. Cette année-là, Martin Margiela avait fait ce pari audacieux. Elle a fait défiler ses mannequins avec des hauts fabriqués à l’aide de sacs en plastique Franprix.

La mode upcycle: Une tendance popularisée par les pays anglo-saxons

La tendance nous vient tout droit des Etats-Unis, et de la boutique Reformation. Dont le concept reste basé sur la mode de l’upcycle.

En France, la tendance se développe d’abord dans certaines boutiques vintages avant de voir certaines boutiques spécialisées apparaître. Telles que la marque parisienne Les Récupérables ou la ligne Culture Vintage de Kiliwatch.

Au Royaume-Uni, le concept se fait connaitre par l’enseigne vintage Rokit. Elle a décidé de lancer une ligne Rokit Recycled, qui transforme des pièces vintages en nouvel accessoire mode.

Un mouvement porté par des jeunes designers écolo

De nombreux créateurs indépendants sont séduits par la mode du upcycle. Ça leur leur permet de créer une mode responsable et plus respectueuse de l’environnement. Mais aussi de récupérer du tissu moins cher.

Gaëlle Constantini qui bénéficie d’une marque de vêtements à son nom ne crée que des pièces de la mode upcycle. Ses inspirations et matières premières, elle les trouve directement dans les friperies parisiennes. Une belle manière d’allier mode et engagement.