fbpx
Découvertes
Partager sur

Boissons énergisantes: elles provoquent vomissements et palpitations chez les jeunes qui en consomment beaucoup

Partager
Partager sur Facebook

Selon une étude canadienne, 50% des jeunes qui consomment des boissons énergisantes ressentent des effets néfastes pour leur santé.

Les boissons énergisantes ne sont apparemment pas sans risque. Au Canada, selon une étude, 50% des jeunes qui en consomment ressentent des effets néfastes.

 

Une boisson à éviter ?

La consommation de boissons énergisantes a beaucoup augmenté chez les jeunes ces dernières années. Et pourtant, elles ne sont pas forcément très bonnes pour la santé. En effet, elles contiennent un fort taux de caféine, de sucre, de vitamines, et d’acides aminés tels que la taurine. Et à trop fortes doses, ces ingrédients peuvent se révéler néfastes pour la santé des jeunes. C’est d’ailleurs ce que confirme une étude canadienne. D’après elle, la moitié des jeunes Canadiens qui consomment ce genre de boissons énergisantes reconnaissent subir des désagréments physique, tels que les palpitations cardiaques et les nausées. Malgré cela, il n’existe pas beaucoup de recherche sur le sujet. Les effets de ces boissons sur les jeunes sont encore mal connus. Bien qu’ils soient davantage sensibles aux effets de la caféine.

L’enquête canadienne a été menée auprès de 2000 jeunes, par des chercheurs de l’université de Waterloo au Canada. Les sondés étaient tous âgés entre 12 et 24 ans. Ils ont dû expliquer les effets indésirables ressentis après avoir consommé ce type de boisson. Tout en les comparant aux effets qu’ils ressentent après avoir bu du café. Et le résultat est étonnant

Les jeunes avouent ressentir des effets négatifs

En effet, la moitié des jeunes participants a déclaré avoir ressenti des effets dommageables pour la santé. Ainsi, parmi les sondés, plus de 73% consomment des boissons énergisantes. Et parmi eux, 55% admettent ressentir des effets néfastes pour leur santé. Dans 24% des cas, il s’agit de palpitation, et d’insomnie. Et dans 18% des cas les jeunes ont des maux de tête. Mais pire encore, 5% de ces jeunes ont ressenti des nausées, des vomissements et des diarrhées. Les troubles sont donc bien plus importants qu’après la consommation de caféine.

En France, ces boissons sont déconseillées aux femmes enceintes, allaitantes, ainsi qu’aux enfants. Mais au Canada, les enfants n’ont aucune restriction pour acheter ces bissons en grandes surfaces.