fbpx
Découvertes
Partager sur

Boire de l’alcool augmente les risques de développer 7 types de cancers !

Boire de l’alcool augmente les risques de développer 7 types de cancers grande
Partager sur Facebook

Selon une étude menée par des scientifiques, boire de l’alcool augmente le risque de développer 7 types de cancers en particulier.

D’après une étude, boire de l’alcool augmente votre risque de développer 7 cancers précis.

Un lien entre alcool et cancers

Tout le monde le sait, il faut toujours boire avec modération. Mais selon une étude, même la modération ne protège pas de tout. En effet, boire de l’alcool même en petite quantité augmente de risque de développer 7 cancers en particulier.

Ce résultat provient d’une enquête de l’American Society for Clinical Oncology aux Etats-Unis. Cette étude a bout but d’avertir sur le lien existant en une consommation d’alcool même en petite quantité, et l’augmentation du risque de développer un cancer.

Déjà, l’alcool n’avait pas très bonne réputation. Il est responsable de plus de 5% des cancers et des décès pour cause de cancer.

Mais selon ce rapport, l’alcool même à faible dose favorise le développement de 7 cancers. La liste est la suivante : cancers de la bouche, de la gorge, de l’œsophage, du colon, du rectum, du foie, du sein.

Les femmes davantage concernées

Et les femmes sont les plus touchées. En effet, une femme qui boit un verre de bière ou de vin par jour a 5 fois plus de risques de développer un cancer du sein, et est 9 fois plus susceptible de développer un cancer. L’un des plus récurrents est aussi le cancer du foie, souvent développé à la suite d’une cirrhose.

Et justement une cirrhose se développe justement à cause d’une forte consommation d’alcool. Pour Noelle K. LoConte, co-auteure de l’étude, le lien entre cancers et alcool n’est plus à prouver. Elle explique : « Les données les plus récentes que j’ai vues ont estimé qu’il y avait entre 18 200 et 21 300 décès liés à l’alcool aux Etats-Unis en 2009 ». Pour certains chercheurs, il devait y avoir un lien avec l’éthanol que contiennent certains alcools.

Pourtant non, les résultats de l’étude sont semblables peu importe le type d’alcool. Alors pour limiter les risques, les autorités américaines recommandent de boire au maximum un verre d’alcool par jour pour les femmes, ou 8 verres par semaines. Pour les hommes, la quantité est doublée.