fbpx
Découvertes
Partager sur

Black Friday: plus de 500 marques appellent au boycott !

Black Friday: plus de 500 marques appellent au boycott !
Partager
Partager sur Facebook

Le Black Friday est très contesté, en France des groupes luttent contre cette période de surconsommation, avec le soutien des marques !

Le Black Friday est très mal accueilli par certains groupes, d’ailleurs en 2018 avait lieu un boycott de la part de plusieurs marques. Il semblerait que ce soit la même chose cette année ! On vous explique !

En effet, cette année risque d’être plus dramatique que l’année passée pour le Black Friday. Car c’est plus de 500 entreprises et asso qui veulent voir ce jour de solde disparaître ! Il se pourrait donc que ce jour qui lance la périodes des achats de Noël disparaisse. Mais pourquoi il y a-t-il autant de réticence face à ce jour noir ? A l’origine il s’agit du dernier vendredi du mois de novembre, donc du lendemain de Thanksgiving.

Au Etats-Unis comme ailleurs maintenant, ce jour lance le coup d’envoi des fêtes de Noël. Mais voilà, cette tendance commence à se répandre au-delà des Etats-Unis, jusqu’en France où les marques se prêtent au jeu. Le but est simple, c’est vendre le plus possible, tandis que pour les consommateurs, c’est faire de bonnes affaires. Parfois, certaines offres durent jusqu’au Cyber Monday, c’est à dire le lundi d’après. Le vendredi noir devient même la semaine noir maintenant tant elle rencontre de succès.

Black Friday : Les marques boycottent !

Toutefois, cette année tout le monde ne se prêtera pas au jeu du Black Friday ! L’année dernière déjà 180 marques avaient lancé un boycott, cette fois c’est plus encore, avec 500 sociétés et associations. Le collectif « Make Friday Green Again » qui fait référence à la phrase fétiche de Trump « Make America Great Again » souhaite que le monde passe à une » consommation raisonnée ». Ainsi, les fondateurs du collectif Nicolas Rohr et Frédéric Mugnierse se sont exprimés dans les colonnes de l’Echo. « Tous les jours, de nouvelles marques nous rejoignent dans l’habillement, mais aussi l’alimentaire et l’ameublement. Et pas seulement des start-up ». rapporte t-il.

Mais quel est le but de boycotter le Black Friday ? c’est simple, stopper la surconsommation. A titre d’exemple, c’est plus de 50 millions de transactions bancaires réalisées en 2018, d’après RTL. Tandis qu’Amazon  a écoulé plus de 1 400 produits par minute en 2017 selon le Parisien.« 60 % des Français ont des vêtements qu’ils ne portent jamais. L’équivalent de 600 millions d’euros est jeté chaque année, il doit y avoir une prise de conscience » a déclaré Nicolas Rohr. De plus il faut savoir que les promo ne sont pas toujours si intéressantes !