Découvertes
Partager sur

La bière plus efficace que le paracétamol contre la gueule de bois !

La bière plus efficace que le paracétamol contre la gueule de bois grande
Partager
Partager sur Facebook

Selon une étude, boire de la bière un lendemain de soirée serait plus efficace contre le mal de tête que le classique paracétamol !

Selon une étude, boire de la bière un lendemain de soirée serait plus efficace contre le mal de tête que le classique paracétamol !

La bière plus efficace que le paracétamol !

Soigner le mal par le mal. Vous connaissez bien sur l’expression. Il y a toujours un ami pour nous le rappeler le lendemain d’une soirée bien arrosée ! (bien sur, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé !) Et bien ce ne serait pas complétement faux !

Selon une étude publiée dans «The Journal of Pain», les propriétés analgésiques de la bière sont très efficaces contre la douleur ! Sur les 18 expériences menées sur 404 participants, toutes ont démontré les effets analgésiques de la bière !

Ainsi, selon The Independent, boire deux bières réduiraient la douleur de 25%, soit autant que le paracétamol ! De plus, le docteur Trevor Thompson, directeur de l’étude, fait une comparaison entre la bière et un «médicament opioïde comme la codéine». Donc une substance bien plus efficace que le paracétamol !

Des pesticides retrouvés dans le 3/4 des bières analysées !

Selon une enquête de 60 millions de consommateurs des pesticides auraient été retrouvés dans des bières vendues en grande surface !

En effet, avec cette période estivale et la Coupe du Monde, on ne peut passer à côté de la bière. Mais peut-on consommer cette boisson sans s’inquiéter ? Visiblement non, et pour cause. Selon les informations exclusives de 60 millions de consommateurs, des résidus de pesticides auraient été retrouvés dans de nombreuses bières vendues en grande surface. Ainsi, après une analyse faites sur 39 blondes et 6 blanches, le trois quarts des bières auraient présenté des traces de cette substance

Toutefois, il n’y pas de quoi s’inquiéter. En effet, l’article fait remarquer que les résultats contenaient très peu de pesticides. « Seules quatre molécules de pesticides ont été détectées ou quantifiées parmi le large spectre recherché, et en très faibles quantités. Et surtout, on peut trouver onze bières totalement exemptes de résidus ».