fbpx
Découvertes
Partager sur

Bière: 10 ans de crise pour les brasseurs à cause du coronavirus ?

Bière: 10 ans de crise pour les brasseurs à cause du coronavirus ?

Le marché de la bière a chuté à cause de la crise. Pour les brasseurs, retrouvaient leur clientèle d'avant prendra plusieurs années.

3 mois déjà que le coronavirus fait des dégâts. C’est le cas du secteur de la bière qui a dégringolé. Une situation en crise, qui est loin de redevenir comme avant ! 

Pour les brasseurs, c’est la chute libre. Alors que la vie reprend son cours depuis le déconfinement, certaines activités reprennent doucement. Ainsi, le secteur de la bière peut recommencer, mais à petite dose.

Le confinement aura donc eu raison de ces fût de bières. En effet, des milliers de litres de bières ont été jetés. Une catastrophe économique et logistique !

Les bars et restaurants ont ainsi été très touchés par la crise. De plus, avec la fermeture des établissements et les rassemblements populaires, la bière s’est vite fait oublier.

Une aubaine pour les commerces alimentaires. D’ailleurs, ces magasins étaient les seuls à en vendre. Un bénéfice pour eux !

La marque de bière Corona est elle, désormais bannie par les consommateurs ! Avec la crise, les brasseurs peinent à vendre. Les affaires reprennent, mais ce n’est plus comme avant. 

Bière : 10 ans de crise pour les brasseurs à cause du coronavirus ?
Bière en pression / @maxresdefault

La bière, un nouveau secteur en crise

Les événements sportifs ou musicaux vont reprendre d’ici peu. Mais les restrictions sont toujours présentes. Les consommateurs seront moins nombreux. Une catastrophe !

Les sorties se réduisent, les ventes aussi. Le directeur général de Calsberg affirme « nous faisons encore de l’argent alors ce n’est pas la fin du monde. Mais ça reste un désastre ».

Pour le groupe, les prévisions annoncent une baisse des ventes sur une durée, de deux ans. En Europe, 50 % de ventes se font dans les bars. 

Aujourd’hui, les bars et restaurants restent ouverts. Seules les terrasses peuvent être accessibles aux clients. Une baisse de la clientèle qui empêchent la vente en quantité.

Alors Calsberg a lancé une plateforme de soutien. LoveMyLocal, un système de Click and Collect, afin de commander de la bière dans un brasseur près de chez toi.

Une situation très sombre pour le secteur. Malgré tout, les brasseurs gardent espoir. Les clients eux, n’attendent que de retrouver leur bière fraîche au soleil !