fbpx
Découvertes
Partager sur

Les balles de tennis seraient dangereuses pour les chiens !

Partager
Partager sur Facebook

Selon le Humane Animal Rescue Project de Hempstead, au Texas, les balles de tennis que l'on donne aux chiens seraient dangereuses pour la santé !

Selon le Humane Animal Rescue Project de Hempstead, au Texas, les balles de tennis que l’on donne aux chiens seraient dangereuses pour la santé !

Les balles de tennis seraient dangereuses pour les chiens !

Un refuge animalier des Etats-Unis, le Humane Animal Rescue Project de Hempstead, au Texas nous apprend que les balles de tennis seraient dangereuses pour les chiens.

Il y quelques mois, le personnel du refuge avaient acheté des balles de tennis pour leurs nombreux toutous. Mais après quelques mois, quatre d’entre eux ont eu la langue enflée et des ulcérations buccales. Ils ont aussi eu des problèmes pour boire et respirer. Certains d’entre eux ont même du être mis sous perfusion !

Après un passage chez le veterinaire, le personnel a compris que cela venait des balles de tennis ! En effet, celles-ci contiennent toxiques pour les animaux !

Surpris par cette découverte, ils décident donc de mettre un message sur la page Facebook du refuge. Pour ainsi prévenir les détenteurs de chiens.

Deux chiens formés pour devenir chien guide d’aveugle volé dans le refuge d’une association !

Deux labradors dont un mâle et une femelle prénommés Natcho et Lully, ont été dérobés ce lundi matin. Les labradors étaient destiné à être de futurs guide d’aveugle. Ils ont disparu sur la commune de Saint-Didier de Formans, dans l’Ain.

En effet, ces deux labradors enlevé ce lundi 9 Avril dans la matinée appartenaient à une association. Et ils étaient en formation pour devenir chiens guides d’aveugles. Cela s’est passé près de Lyon vers 11h25.

Les deux voleurs ont agi pendant que les éducateurs « détendaient certains de leurs chiens” à l’extérieur comme l’a indiqué l’association au journal le Parisien.

Donc, pour dérobé les toutous les voleurs ont dû briser la vitre de la voiture où étaient Natcho et Lully. Âgés d’1 ans et 2 ans, ils n’ont donc pas montré de signe de résistance particulier.