fbpx
Découvertes
Partager sur

Appli de rencontre: comment discuter avec un date qui écrit comme Jul !

Appli de rencontre comment discuter avec un date qui écris comme Jul grande

Sur Tinder, il n’est pas rare de discuter avec un date qui fait des fautes à (presque) tous les mots. On vous explique comment vous en sortir.

Les appli de rencontre ne permettent pas que des bonnes rencontres. On vous explique comment faire face à un date qui fait des fautes à tous les mots.

Les applis de rencontre vous font voir de tout !

Tous ceux qui utilisent des appli de rencontre pourront en témoigner. Il n’est malheureusement pas rare de tomber sur un date qui semblait parfait, et pourtant… Et oui, il avait tout pour être l’âme sœur idéal. Seul problème : il fait des fautes à chaque mots. Alors oui c’est embêtant on vous l’accorde. C’est pour ça qu’on vous explique comment faire dans ce genre de cas !

Vous êtes surement nombreux à déjà avoir vécu ce genre de date complètement pourri. Vous croyez trouver l’âme sœur en description. Mais quand vous commencer à lui parler, tout change. L’homme parfait fait des fautes à chaque mot ! Au début, vous vous dites que c’est surement une erreur du correcteur automatique. Mais à force, il faut bien vous faire une raison. C’est tout simplement l’homme imparfait !

Comment se comporter face à un mauvais parleur

Alors pour vous rassurer, on vous donne quelques études pour vous en apprendre un peu plus sur le sujet

D’abord, sachez qu’une étude de Grammarly indique qu’un homme qui fait des fautes dans ses messages à 14% de chances de moins d’obtenir une réponse. Alors messieurs, ouvrez votre Bescherelle avant de taper sur votre clavier.

Selon une étude de l’université de Northwestern, quand on a très peu d’informations sur une personne, on a tendance à sur-interpréter le peu qu’on a. Autrement dit, plutôt que vous focaliser sur ses fautes, apprenez à le connaître mieux que ça. Par exemple dans la vraie vie. A l’oral, on espère quand même que ses fautes ne s’entendront pas !

Et selon une étude du Ministère de l’Education Nationale, plus les élèves sont pauvres, plus ils font de fautes. Eh, on vous voit venir ! On parlait d’âme sœur, alors les questions porte-monnaie on les oublie ! La richesse n’est pas la priorité.

 

Enfin, on vous parlait des appli qui favorisent la création de couples interethniques. Ca vaut peut-être le coup de laisser tomber vos préjugés, non ?