fbpx
Découvertes
Partager sur

Animaux: des chercheurs parviennent à faire parler une orque !

Animaux: des chercheurs parviennent à faire parler une orque ! grande
Partager sur Facebook

Voilà une nouvelle assez étonnante. Des chercheurs sont parvenus récemment à faire parler une orque. Une pratique pour le moins originale. On vous en dit plus.

C’est une première. Récemment, des chercheurs ont réussi à faire parler une orque. Et c’est une pratique peu habituelle. On vous explique comment s’est produit ce phénomène.

 

Wikie vous parle

Wikie, ce nom ne vous sera bientôt plus inconnu. En effet, c’est le nom d’une orque qui a appris à prononcer ses premiers mots grâce à des chercheurs. Et cela ne se passe pas à l’étranger ! Wikie est en effet une orque du parc Marineland d’Antibes.

Les chercheurs se disent ravis de l’expérience, ne s’attendant pas à un si bon résultat. Ils expliquent à l’AFP : « Nous nous attendions à des imitations reconnaissables. Mais nous ne nous attendions pas à une si bonne imitation. » Et oui, apparemment Wikie a excellé pour cet exercice.

Pourtant, les chercheurs savaient déjà que les orques sont capables d’imiter des sons, des tonalités, et même des rythmes de syllabes. C’est d’ailleurs le cas également pour les dauphins. Mais en faisant cette expérience, ils ne s’attendaient probablement pas à tant de succès. Même si, différents travaux avaient déjà été réalisés auparavant, et permettant d’affirmer que ces espèces utilisent un dialecte différent selon le groupe dans lequel elles se trouvent. Mais en fait, l’anatomie vocale de l’orque n’est pas du tout la même que celle des humains. Ils ont donc, semble-t-il, un véritable talent d’imitation. Et c’est cela qui leur permet de copier le vocabulaire de l’Homme.

Une bonne imitation

Désormais, Wikie sait maîtriser plusieurs mots de son vocabulaire. Elle est par exemple capable de dire « hello », « good bye », et même de compter jusque trois.

Pour autant, les chercheurs restent prudents. Bien que Wikie sache maitriser quelques mots, cela ne veut absolument pas dire qu’elle comprend ce qu’elle dit. Ca serait tout de même trop beau !

Si cette expérience vous intéresse, vous pouvez rester à l’affût de nouvelles tentatives. Il paraît que l’orque était très motivée tout au long des séances pour apprendre de nouvelles choses. Avec un peu de chance, elle pourrait bien recommencer !