fbpx
Découvertes
Partager sur

Animaux: la vente de chats et chiens bientôt interdite en animalerie !

L'Assemblée nationale a voté un amendement contre la maltraitance animale. Les chiens et chats ne seront donc plus vendus en animalerie.

À compter du 1er janvier 2024, les animaleries ne pourront plus vendre certains animaux, comme des chiens et des chats. Une manière de lutter contre la maltraitance animale. MCE vous en dit plus.

Vous ne verrez bientôt plus certaines boules de poils derrière une vitre. Cette semaine, l’Assemblée nationale examinait en effet une proposition de loi contre la maltraitance animale.

Alors, le commerce des animaux de compagnie sera davantage encadré. D’abord, en animalerie. Mais aussi sur Internet.

En effet, vous ne pourrez plus acheter des chiens ou des chats dans une animalerie. Toutefois, cette loi n’entrera en vigueur que le 1er janvier 2024.

Et elle ne concerne que ces deux animaux. Il vous sera toujours possible d’adopter des lapins, des hamsters, des souris ou des oiseaux. Mais jusqu’à quand ?

Donc, l’objectif de cet amendement a pour but d’empêcher les achats compulsifs dans ces commerces. D’ailleurs, ce ne serait pas le seul but.

Comme l’a relaté Paris-Normandie, les députés veulent aussi éviter le “sevrage trop précoce des chiots et des chats”. 

Ainsi qu’un “stock par usines à chiots et chatons”. Ce n’est pas tout ! Ils veulent aussi empêcher “une mauvaise socialisation de ces animaux”.

Il existe aussi une autre nouveauté. Désormais, la vente d’animaux sur Internet ne sera plus aussi libre qu’elle ne l’était jusqu’à présent. 

Alors, elle sera réservée aux refuges et aux pro. Monsieur Tout Le Monde ne pourra plus passer à l’achat. L’objectif ? Éviter les élevages clandestins.

Donc, le gouvernement devrait bientôt lancer une charte sur les sites de vente. Comme celui de Leboncoin.

Animaux- la vente de chats et chiens bientôt interdite en animalerie

Animaux : les chiens et chats de plus en plus abandonnés

En tout cas, cette décision ne relève pas du hasard. Elle cache aussi une triste réalité : ces huit derniers mois, la SPA a constaté plus de 16% des abandons des nouveaux animaux de compagnie (NAC). 

Entre autres, des cochons d’Inde, les souris, les lapins, les chinchillas ou encore des serpents. En 2020, pas moins de 40 131 compagnons ont été recueillis par la SPA à la suite d’un abandon.

Ainsi, ce chiffre est en baisse par rapport à 2019. Toutefois, il ne faut pas crier victoire trop vite. En effet, ce chiffre reste tout de même important.

Donc, il faut continuer à informer le grand public sur les adoptions et les achats. Alors, dans cette proposition de loi étudiée, les députés ont pensé à tout.

En bref, la mise en place d’un certificat. De ce fait, ce document sera donc remis aux personnes qui souhaitent adopter des animaux.

Alors si ces nouveautés réjouissent la Fondation 30 millions d’amis, elle reste tout de même sceptique. D’ailleurs, c’est sur Twitter qu’elle a fait part de ses doutes.

« La Fondation #30millionsdamis se réjouit de l’interdiction de la vente de chiens et chats en animalerie. Mais elle doute de l’efficacité de l’interdiction de la vente en ligne en raison des dérogations accordées. »