fbpx
Découvertes
Partager sur

Alcool: les Français consomment moins de boissons sauf pour l’Euro

Alcool: les Français consomment moins de boissons sauf pour l’Euro

Selon le baromètre de la consommation des boissons alcoolisées, publié dans Le Parisien, les français consomment moins d'alcool qu'avant.

D’après une étude dévoilé par l’institut de sondage IFOP, c’est la première fois en quatre ans que les Français achètent moins d’alcool. Soit une baisse moyenne d’environ 6€ par habitant. Au total, cela signifie que la consommation baisse d’à peu près 1,9 litre.

Les français changent leur consommation d’alcool

Cette étude sur la consommation d’alcool des Français a été effectuée à la demande l’association « Avec Modération ». Le directeur général, Alexis Capitant a confié au Parisien que « cette étude illustre une tendance de fond et une évolution des cultures, marquée aussi par la baisse de fréquentation dans les bars et cafés ». La raison? les attentats du 13 Novembre ont impacté sur la fréquentation des lieux de détente et de divertissements des Français, et par conséquent, leur consommation d’alcool. Pascale Hébel, directrice du pôle consommation du Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie confirme cette tendance à la baisse. « L’effet crise joue beaucoup. Quand le porte­monnaie des Français va mal, ils ont tendance à enlever ce qui est sucré et l’alcool. Deux autres choses influent sur leur façon de consommer : le moral et la météo. Or, 2015 est l’année des attentats et le climat n’a pas été au beau fixe ».

L’euro 2016 va rectifier le tir

Deux jours avant l’Euro de foot, les supporters français ont bien l’intention de regarder les matchs, la télécommande dans une main, la bière dans l’autre. C’est ce qu’affirme 72% des personnes recensées. D’après la Prévention routière, 80% des Français consommeront de l’alcool pendant la compétition européenne de football, parmi eux, plus de 70% privilégieront la bière, loin devant le vin (33%) et d’autres apéritifs (27%). En revanche, seulement 10% des personnes interrogées avouent boire de l’alcool tous les jours, alors que 96% des ménages continuent à se procurer régulièrement de l’alcool.