fbpx
Découvertes
Partager sur

Alcool: un patch pour remplacer l’éthylotest

Alcool: un patch pour remplacer l'éthylotest

A l’université de San Diego en Californie, des chercheurs ont développé une nouvelle technologie qui permet de mesurer précisément son taux d’alcoolémie plus précis que l' éthylotest.

Après une soirée un peu arrosée, et juste avant de prendre la route, certains utilisent un éthylotest. Le problème, est que cet outil n’est pas toujours très fiable. Le patch qui vient d’être inventé, semble être une vraie invention. On le colle directement sur sa peau, et en une quinzaine de minutes, ce patch vous donne votre taux exact d’alcoolémie dans le sang.

Une solution plus rapide que l’ éthylotest pour connaître son taux l’alcoolémie

Partant du constat qu’un éthylotest n’est pas toujours très fiable, ces chercheurs de l’université de San Diego ont souhaité trouvé un autre moyen de contrôler son taux d’alcoolémie. Ils auraient mis au point un autre dispositif qui serait, plus fiable et plus rapide que l’ éthylotest. C’est un petit patch d’une surface de 1cm2 seulement, et qui se colle tout simplement sur votre peau et permettrait, en seulement 15 minutes, de mesurer précisément votre taux d’alcool dans votre sang.

Le patch libère une substance qui pénètre la peau, cette substance active les cellules exocrines (substances dédiées à être expulsées en dehors du corps), ainsi le corps sécrète de la sueur. Puis la sueur entre en contact avec des électrodes qui sont revêtues d’une enzyme qui réagit en présence d’alcool, et la sueur libère du peroxyde d’hydrogène qui sera ensuite détecté par le patch s’il ressort du corps. L’information est envoyée à un circuit électronique qui transmet les données à un objet connecté.

Le patch a mesuré le taux d’alcool de neuf personnes

Jusqu’à présent, l’appareil n’a été testé que sur neuf personnes. Mais à chaque utilisation, le système a transmis les informations exactes, les concentrations d’alcool relevées dans le sang ont été correctement analysées et transmises. Le patch a eu beau être secoué et plié, il ne perd pas de son efficacité contrairement à l’éthylotest.

D’après les chercheurs, il est possible d’ajouter une alarme pour prévenir le porteur du patch lorsque son taux d’alcoolémie augmente trop et dépasse la limité autorisée pour conduire. En France, il est autorisé de conduire si son taux d’alcoolémie est inférieur à 0,5 g d’alcool par litre de sang. Le patch n’est qu’au stade des essais, mais les chercheurs sont confiants « ce qui est novateur avec cette technologie, c’est que le porteur n’a pas besoin de faire du sport ou d’attendre de transpirer. Il peut mettre le patch et obtenir en quelques minutes une lecture corrélée à sa concentration d’alcool dans le sang » propos repris à nos confrères de France Soir.

Attention, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé