fbpx
Découvertes
Partager sur

Les 5 compagnons de voyage à éviter pour des vacances réussies !

Les partiels sont terminés, les vacances sont là, il est temps pour les étudiants de voyager, de décompresser et d’en profiter !

Partir avec les bonnes personnes est souvent primordial mais peut parfois s’avérer épineux… C’est pourquoi Uniplaces a enquêté auprès des étudiants européens sur les comportements qu’ils jugent irritants. Et dresse ici 5 profils d’amis voyageurs à « éviter » pour des vacances réussies.

Celui qui ne respecte pas la culture locale

Rien de pire lors d’un voyage à l’étranger que d’avoir un compagnon de voyage qui commente sur un ton sarcastique tout ce qu’il voit. Ou, pire, qui se moque ouvertement. Oui, chaque pays est différent et recèle des mystères insoupçonnés. Mais alors sans la curiosité à découvrir un nouvel endroit, pourquoi partir en vacances ?! 32% des étudiants européens ne peuvent ainsi supporter de faire route avec un compagnon de voyage qui ne respecte pas la culture locale ou est hermétique à celle-ci.

Celui qui ne veut pas essayer la cuisine locale

Souvent loués par la qualité de la cuisine de leurs pays, les étudiants européens font un point d’honneur à déguster les spécialités locales lorsqu’ils partent en voyage. C’est le moyen le plus savoureux pour entrer en contact avec la culture du pays visité… mais ce n’est pas l’avis de tout le monde ! Il y a toujours l’ami qui préfère jouer en toute sécurité avec une pizza ou un hamburger. Ou qui, même à Barcelone, optera pour des sushis plutôt que de délicieux tapas. Les étudiants européens sont des fourchettes aventureuses. 33% ne supportent pas de voyager avec quelqu’un insensible aux plats typiques de la destination choisie pour les vacances.

Celui qui se dore la pilule sur la plage

Pour certains, passer ses vacances à la mer signifie une seule chose : lézarder sur la plage, quoiqu’il advienne, et cela à chaque heure ensoleillée du séjour ! Le succès d’un séjour parfait est calculé selon une métrique précise : la teinte halée obtenue à l’issue des vacances. Cependant, 34% des étudiants ne souhaitent pas passer toutes leurs vacances allongés sur des transats à la plage. Les stations balnéaires semblent offrir un bon compromis en termes de beauté naturelle et culturelle : concerts, tournois de beach-volley, marchés… et plages, alliant ainsi culture et moments pour frire au soleil !

Celui qui sort la nuit et dort le jour

Chaque groupe d’amis en a un : le clubber invétéré qui transforme chaque séjour en un marathon de bars et de boîtes de nuit ! Pour lui ou pour elle, peu importe si la destination de vacances est Rimini, Berlin, Zagreb ou Dublin. Ce qui importe est de faire soirée et de rentrer se coucher le plus tard (tôt) possible ! 34% des jeunes étudiants européens, cependant, ne souhaitent pas d’un fêtard comme compagnon de voyage ; la vie nocturne est certainement importante pour passer de bonnes vacances avec ses amis mais ne peut pas devenir une obsession !

Celui qui ne fait aucun compromis

Il est l’ennemi public numéro un des jeunes vacanciers : 38% des étudiants ayant répondu à l’enquête Uniplaces souhaitent ne pas partir en voyage avec un ami incapable de s’adapter. Ceci est, après tout, la partie la plus délicate et la plus importante des vacances : comprendre que tout le monde a des goûts différents, qu’il est parfois difficile d’avoir toujours les mêmes envies au même moment et ainsi être en mesure de faire des compromis, de changer un peu ses habitudes le temps d’un séjour.