fbpx
Découvertes
Partager sur

Les hommes qui font le ménage auraient moins de rapports sexuels

Les hommes qui font le ménage auraient moins de rapports sexuels
Partager
Partager sur Facebook

Selon une étude publiée dans la Revue Américaine de Sociologie, plus un homme se consacrerait aux tâches ménagères plus il verrait diminuer ses chances d’avoir des rapports sexuels

Il y a peu de temps, une étude montrait que, plus un homme participait équitablement aux tâches ménagères plus il risquait de divorcer. Et maintenant qu’apprenons-nous? Le ratio sexe/ménage serait aussi lié. Selon une étude intitulée Égalitarisme, travail ménager et fréquence des rapports sexuels dans le mariage montre en effet qu’un homme qui fait trop le ménage contribue à la baisse de la libido chez sa partenaire. En revanche selon la même étude, les activités dites « traditionnellement masculines » comme bricoler, s’occuper la voiture et payer les factures auraient l’effet inverse chez les femmes. Il existe une sorte de scénario sexuel bien défini par le genre, dans lequel se conduire selon ce genre est important pour la création du désir sexuel et l’accomplissement de l’acte, explique Sabino Kornrich, chercheur responsable de l’étude.

Refuser de faire le ménage n’est pas la solution

Alors messieurs à quoi bon s’acharner à jouer les M. Propre de service si c’est pour voir disparaître son sex-appeal? Et bien, en fait si l’étude, basée sur un questionnaire rempli par 7002 personnes ne donne pas vraiment de solution, elle rappelle que refuser de participer aux tâches ménagères provoque des conflits dans le couple et l’insatisfaction des épouses.Et pour faire de très gros raccourcis insatisfaction pourrait aussi signifier baisse de la libido.

En somme, si vous voulez continuez à vous envoyer en l’air messieurs, n’oubliez pas de laver vos vêtements pleins de cambouis après avoir réparé la voiture…

B. D.