fbpx
Découvertes
Partager sur

La première nuit : coup d'un soir ou longue histoire ?

La première nuit : coup d'un soir ou longue histoire ?

Si les coups de foudre amoureux arrivent presque toujours dans les films, il faut savoir leur laisser le temps d’arriver. Car l’amour (tout comme la chance) se provoque. Décryptage d’une première nuit, cruciale pour connaître la suite de la relation

Avant d’aborder la première nuit passée ensemble (entendons également le premier coït) comment décrypter qu’il s’agit plus d’amour que d’attachement ?

On ne tombe pas amoureux(se) de tous nos partenaires sexuels, et pourtant, cette fois-ci, il se passe un petit « je ne sais quoi ». L’amour, sujet préféré des philosophes -et des discussions féminines- se caractérise avant tout par un sentiment. Parfois dévastateur, parfois étrange, parfois même mystérieux mais toujours conscient. A l’inverse, il s’agit bien plus d’attachement si votre relation est linéaire, trop sage pour vous mettre dans tous vos états. Alors, cette nouvelle personne dans votre lit, feux d’artifice d’un soir ou d’une vie ?

On recherche quelqu’un qui nous ressemble

On est jamais tout à fait les mêmes, ce qui fait d’ailleurs la richesse des relations, quelques soient leur genre. Inconsciemment, on est poussé vers quelqu’un qui nous ressemble : il s’agit de l’homogamie. La personne en face de nous parle notre langage parce qu’elle vient du même milieux social, qu’elle fréquente les mêmes lieux et a plus ou moins les mêmes intérêts. Un comportement que le sociologue Jean Claude Kaufmann explique par le simple fait qu’on ne veut pas avoir à enfiler le costume de quelqu’un d’autre pour plaire à notre nouvelle « target ». Plutôt sain et raisonnable. Rester soi-même à deux, être bouleversé mais pas trop ! Si vous avez des doutes, demandez-vous si vous appréciez la personne pour ce qu’elle ou pour ce qu’elle représente ? (Il /elle est canon ; cela fait 8 mois que vous rêvez d’être en couple…).

Il est temps de passer aux choses sérieuses… ou pas

Selon Jean Claude Kaufmann, le premier matin du coït va déterminer la suite de la relation. Il faut savoir reconnaître les petits signaux qui en disent long sur la suite de votre rencontre. Parce que le hasard fait bien les choses, si vous êtes tous les deux des lèves tôt, ça commence bien. Idem pour les marmottes. Vous aimez profiter du dimanche matin pour aller courir alors que l’autre privilégiera plutôt l’heure du goûter pour envisager prendre son petit déjeuner ? Pas évident à gérer. Bon, tant pis si ce n’est le cas, vous restez quelques temps sous la couette, qui vous protège du regard de l’autre. La nuit tous les chats sont gris mais le petit matin nous rappelle rapidement à la réalité et la lumière vive n’est pas pour nous mettre en confiance…il va pourtant falloir sortir du lit, prendre une douche. Découverte de nos corps à l’état brut. Tout se déroule naturellement et est sujet à la rigolade ? Votre complicité a pris le pas sur tout le reste. Sinon il faut attendre de voir comment se passe votre première apparition en public (il est temps d’aller manger un bout…). Chacun sort de ses habitudes pour s’adapter à l’autre. Alors cette première nuit/matin : début de la fin ou commencement d’une longue histoire ?

S. C.