fbpx
Découvertes
Partager sur

Bien embrasser : les secrets du baiser

Qu’il soit langoureux, volé ou romantique, le baiser annonce les prémices d’une alchimie entre deux êtres. Mais d’où vient cette attraction spontanée vers les lèvres de l’autre ? Et pourquoi s’embrasse-t-on ?

Depuis notre plus tendre enfance, le bisou est le lien charnel qui s’établit entre nous et ceux qui nous entourent. En premier lieu, il est une preuve irréfutable d’affection entre la mère et l’enfant. S’il existe depuis l’Antiquité, sa signification n’a pris son sens actuel qu’à partir de la Renaissance.

A ses débuts, le baiser était vecteur de lien social et d’équité entre les individus, voire même d’une reconnaissance sociale. S’il reste inexistant durant la période de la Préhistoire, la première fois qu’il fut cité est dans la Bible. Dans l’Ancien Testament, le baiser sur la bouche comme marque d’affection est repris sous des formes différentes près de 40 fois.

Le French kiss

Ce n’est qu’au Moyen-Age que la nécessité des codes sociaux va incorporer le baiser dans la vie affective. Par le biais de l’Eglise, grand influent de l’époque, qui va imposer le baiser comme une manière de pacifier les relations entre individus. Cet embrassement de paix sera remplacer par le baiser des amoureux lors de la Renaissance pour prendre définitivement sa symbolique moderne.

Désormais, s’embrasser est le signe avant-coureur d’une sensualité, d’un attachement profond entre deux individus. L’attirance sexuelle se traduit avant tout par les lèvres. Roi de la romance, il est le début presque inévitable des préliminaires sexuels.

Soyons fiers de notre patrimoine et rappelons que le baiser avec la langue ne porte d’autre nom que le French kiss. Les Français ont la réputation de lovers, pionniers de l’amour avec leur capitale ville de la romance. Bravo.

La salive échangée dégage des informations sur la durée de la relation

Par les lèvres, on échange aussi des données biologiques permettant de récolter certaines informations sur notre partenaire. Certains médecins sont même persuadés que les hommes détiennent de ce fait des données concernant la fécondité des femmes…

En France, on aime s’embrasser en public, dans les parcs à l’aube du printemps. Il n’y a qu’à mettre le nez dehors pour s’en rendre compte. Il est la douce expression de l’amour qui anime deux amoureux. Gage de complicité et d’entente sexuelle, on ne peut pas dire qu’il soit perçu d’un œil aussi tendre dans d’autres pays.

Au Japon et en Chine, il exprime l’intimité absolue et n’a jamais lieu en public. A Dubaï, il faut être marié pour s’échanger un baiser, un élan d’amour où vous risquez la prison !

S. C.