fbpx
Découvertes
Partager sur

Santé : Un nouveau tatouage électronique pour mesurer ses données biologiques

Santé : Un nouveau tatouage électronique pour mesurer ses données biologiques
Partager
Partager sur Facebook

La chercheuse chinoise Nanshu Lu a été récompensée vendredi pour la création d’un tatouage électronique capable de mesurer des données biologiques humaines (température, rythme cardiaque, humidité, activité des muscles)

Ce tatouage baptisé « Electronic Tatoos » a fait sensation ce vendredi en recevant le Grand prix 2013 du forum NetExplo à Paris. En même temps il a de quoi impressionner pour sa composition comme pour sa technique…

Ce patch digital en plus de résister à l’eau pendant une durée de sept jours, s’adapte avec succès aux déformations naturelles de la peau. Coté technique, ses composants permettent la captation des signes vitaux (pouls, températures, vibrations des cordes vocales) et tout cela suivant son emplacement.

Des capacités impressionnantes

D’après la chercheuse Nanshu Lu, diplômée de Harvard et faisant partie du top 35 des personnalités jugées les plus innovantes selon le MIT (Massachusetts Institute of Technology), les capacités de ce tatouage seraient impressionnantes. Les applications possibles ne sont limitées que par notre imagination, aurait affirmé la créatrice. Ce nouveau tatouage aiderait l’être humain à contrôler des objets à distance par une simple voix, sans aucun mouvement. De plus, ses incroyables capacités pourraient permettre de suivre des personnes malades isolées ou fragiles à distance mais aussi d’aider à la mobilité par la contraction automatique des muscles.

Toujours en phase de recherche par les chercheurs américains, une première version de ce patch électronique pourrait être commercialisée en 2015. Néanmoins, certains chercheurs s’inquiètent déjà des risques que pourraient entraîner ce tatouage…

I. K.