fbpx
Découvertes
Partager sur

Accros, les adolescents envoient des SMS même en dormant

Les adolescents n’arrivent pas à se déconnecter de leur téléphone portable. Certains écrivent même des SMS pendant leur sommeil, une habitude qui n’est pas sans conséquence sur leur santé

Les adolescents seraient-ils drogués à leur téléphone portable ? C’est du moins ce que révèle une étude conduite par Elizabeth Dowdell, professeure à l’Université de Villanova en Pensylvanie et relayée par CNET.

Les jeunes auraient la fâcheuse manie de répondre aux SMS pendant leur sommeil. Apparemment, ils le font maintenant au milieu de la nuit de manière inconsciente., souligne l’auteur de l’étude.

Des messages gênants

Il s’agit d’envoyer des textos pendant le sommeil. […] Le téléphone va biper, ils vont répondre au SMS. Ils vont répondre soit avec des mots, soit avec du charabia. Les conséquences du sleep texting peuvent être drôles quand elles ne sont pas gênantes.

Le problème c’est qu’ils ne se rappellent de rien lorsqu’ils se réveillent, souligne Elizabeth Dowdell. Au réveil, l’auteur du texto peut avoir la surprise d’avoir envoyé une déclaration d’amour à son ex ou un message inapproprié à sa mère.

Des conséquences sur la santé

Hormis cet oubli, ce comportement peut avoir des conséquences sur la santé des adolescents. Ils ne dorment pas assez et ont le sommeil perturbé à cause de leur téléphone.

Les jeunes devraient dormir entre huit à dix heures par nuit, ce qui est loin d’être le cas. Le sleep texting interrompt ce qui pourrait être une bonne nuit de sommeil. Répondre aux messages ou entendre le téléphone sonner suffit à perturber les ados et fait perdre l’équivalent de 1h30 à 2h de sommeil par nuit.

Dépression, mauvaises notes ou encore obésité figurent parmi les conséquences de cette pratique. Un seul remède à ces maux : éteindre le portable.

Lire aussi : Les ados aiment cacher leur téléphone dans leur soutien-gorge

F. G.