fbpx
Découvertes
Partager sur

Le cerveau des ados développe des cellules qui aident à tomber amoureux

Des chercheurs américains ont découvert que le complexe amygdalien des adolescents développait de nouvelles cellules permettant de tomber amoureux

Les premiers émois des adolescents n’ont rien d’idylliques à en croire cette étude américaine. Des chercheurs de la Michigan State University ont découvert que les flirts de la puberté seraient dus au développement de nouvelles cellules dans le cerveau. Elles encourageraient les jeunes à trouver l’amour.

Le complexe amygdalien en cause

Pour arriver à ces conclusions, les scientifiques ont injecté un marqueur chimique sur des hamsters mâles pendant leur période d’adolescence afin de suivre le développement de leur cerveau. Puis, les chercheurs ont fait interagir les rongeurs adultes avec des femelles. Ils ont alors constaté l’apparition de nouvelles cellules lors de l’adolescence développé dans le complexe amygdalien du cerveau, une zone qui intervient dans le traitement des émotions.

Ces régions sont importantes pour les comportements sociaux, et en particulier en ce qui concerne les comportements liés à l’accouplement, a indiqué Maggie Mohr, principal auteur de l’étude. Les cellules ajoutées à ces parties du cerveau lors de la puberté pourraient être importantes pour les fonctions reproductives chez les adultes, ajoute-t-elle.

F. G.