fbpx
Découvertes
Partager sur

USA : un collège interdit le port du legging

La nouvelle ne devrait plaire ni aux fashionistas ni aux féministes. Un collège Américain a décidé d’interdire à partir de cette semaine le port du legging sans jupe ni short

Depuis lundi, gare à celles qui oseraient suivre d’un peu trop près la tendance sur le campus du collège Kenilworth en Californie. Si la plupart des établissements exigent à juste titre une tenue correcte de la part des élèves, la raison de cette interdiction se révèle étonnement machiste. Emily Dunnagan, la principale de l’école accuse, en effet, le legging d’être un moyen de distraction pour les garçons. Ce qui m’inquiète, c’est l’exposition des sous-vêtements. Les leggings sont trop moulants et ne doivent pas être portés tout seuls. Nous voulons préserver l’école comme un lieu d’apprentissage.

Persona non grata sur les bancs de l’école

Il est dans tous les rayons de nos boutiques préférés. Qu’il soit noir épais, imprimé, lamé or ou façon cuir, le legging est devenu un accessoire incontournable des tenues d’hiver, remplaçant le traditionnel collant trop fragile et inconfortable. Sans pieds, le legging est très moulant et dévoile logiquement les formes de la personne qui le porte.

Si les vêtements trop près du corps semblent être un frein pour l’apprentissage, pourquoi ne pas interdire les T-shirt, débardeurs et jeans slim pendant qu’on y est?

Isabelle Lafond