Découvertes
Partager sur

Sondage sexo : les infidèles sur internet ne pensent pas être infidèles

Sondage sexo : les infidèles sur internet ne pensent pas être infidèles
Partager
Partager sur Facebook

Victoria Milan a réalisé un sondage sur les infidèles en ligne et ces derniers estiment ne pas tromper leur conjoint

Presque deux tiers des infidèles estime que leur partenaire les pardonnerait

Ils peuvent avoir les mêmes motivations que les gens qui commettent l’adultère en personne, mais la plupart de ceux qui choisissent une aventure en ligne, pensent qu’ils ne trompent pas réellement leur partenaire. En fait, beaucoup d’entre eux trouvent que l’expérience en ligne suffit pour les satisfaire.

Victoria Milan a sondé les infidèles en ligne

Selon une enquête menée parmi 4750 hommes et femmes, membres de Victoria Milan, un site de rencontres extra-conjugales pour personnes en couple, 67% des utilisateurs ont déclaré qu’ils ne franchiront jamais la ligne avec une rencontre en réel, mais qu’ils utilisent le site pour pimenter leurs vies au travers de flirt virtuel.

Seulement 33% des infidèles répondants nous disent, qu’ils souhaitent vouloir concrétiser un flirt en ligne en une rencontre en personne. Lorsqu’on les interroge pour savoir si un flirt en ligne empêche une aventure réelle, 30% ont maintenu que non ; tandis que 70% estiment que cela pourrait soit les aider soit totalement désamorcer leur envie de tromper.

A la question pourquoi flirtez-vous en ligne, l’anonymat et la sécurité arrivent en tête des préoccupations – 55% mentionnent les risques réduits, l’amélioration de la discrétion et les chances amoindries d’être découvert et de divorce, comme raisons principales de leur choix d’avoir une aventure en ligne. Compte tenu de la priorité accordée à l’anonymat et le sentiment général que les flirts en ligne sont juste là pour pimenter leurs vies, sans passer par une aventure physique ; il n’est pas surprenant que 62% des infidèles pensent que leur partenaire leur pardonnerait s’il venait à découvrir, qu’ils se sont engagés dans une aventure virtuelle plutôt que réelle. Seulement 38% croient qu’un flirt en ligne serait aussi préjudiciable qu’une aventure réelle.

L’avis de Sigurd Vedal sur les infidèles en ligne

L’enquête nous démontre que la plupart des gens considèrent le flirt en ligne comme inoffensif, nous dit Sigurd Vedal, PDG et Fondateur de Victoria Milan. Pour la majorité de nos utilisateurs, c’est un exutoire, comme créer un personnage dans un monde virtuel. C’est une expérience thérapeutique, qui leur permet d’avoir le sens de l’audace et de l’aventure, sans risquer leur relation réelle qu’ils affectionnent.

Enquête menée parmi 4750 hommes et femmes utilisateurs de Victoria Milan

Communiqué

Photo DR @Vitoria Milan Facebook