fbpx
Découvertes
Partager sur

La galanterie, un principe de séduction toujours d’actualité ?

La galanterie, un principe de séduction toujours d’actualité ?
Partager
Partager sur Facebook

L’adage affirme que « la première impression est toujours la bonne ». Si les hommes s’attardent à l’aspect physique de leur dulcinée, les femmes fonctionnent bien plus à l’intuition et au petit détail

Comment faire bonne impression au premier rendez-vous ? Soigner son apparence en choisissant sa plus belle chemise et en sentant bon le dernier parfum d’Hugo Boss est, certes, un bon début. Mais pas suffisant à en croire les femmes, du moins pas pour toucher leur sensibilité au plus fort. Parce qu’il n’y qu’une chance de faire bonne impression, autant mettre toutes les chances de son coté. La galanterie ne coûte rien et reste très productive, et ce depuis la nuit des temps. L’inconscient collectif veut que les hommes respectent ces petits gestes qui vont montrer qu’ils sont à l’écoute de la femme et font attention à elle. Si la stratégie n’est pas vraiment compliquée à mettre en place, il s’agit avant tout d’être attentionné.

97% des françaises sont séduites par la galanterie

Un chiffre qui reste sans appel. Il fait presque l’unanimité au delà de 25 ans (98%). Voilà qui en dit long sur les petites choses que ces messieurs doivent garder en tête. Sans devenir un « canard » pour autant, prêtez votre veste si elle a froid et vous marquerez de nombreux points d’avance. Le charisme et le charme, un comportement d’homme mûre ou une attitude d’homme galant sont des vecteurs de réussite aux yeux des femmes. Si vous sentez que le feeling est bien passé après votre rendez-vous, n’hésitez pas à lui proposer de la raccompagner chez elle, par quelque moyen que ce soit.

Le paradoxe de la femme moderne

Dans l’éducation judéo-chrétienne, la galanterie veut que l’homme paye l’addition. Désormais, la femme moderne qui se bat pour son indépendance a de plus en plus souvent tendance à faire 50/50. Et pourtant, seulement 4% des femmes s’attendent à payer l’addition. Entre modernité et tradition, pas toujours facile de trouver le juste milieu. Alors, la galanterie est-elle un principe sexiste ? Dans les pays à la culture machiste comme l’Espagne, la France ou l’Italie, les hommes aiment quasiment tous être galants. En Allemagne, où l’égalité des sexes est un exemple du genre, ils ne sont que 22% à pratiquer cette arme de séduction…

S. C.