Découvertes
Partager sur

Vacances d’été : le top 5 des filles à fuir sur la plage

Vacances d’été : le top 5 des filles à fuir sur la plage
Partager
Partager sur Facebook

Cet été, vous comptez bien attraper un beau poisson dans vos filets. Sauf que sur la plage, des spécimens sont à fuir, sous peine de transformer le rêve en cauchemar !

La gamine

Cette fille-là n’a pas grandi. Éternelle rêveuse et généralement fan de Disney, elle fait toujours des châteaux ou barbote dans l’eau les fesses dans le sable, comme une enfant innocente. A fuir, sauf si vous aimez vous aussi retomber en enfance (mais les soirées risquent d’être bien sages).

L’allumeuse

Méfiez-vous de l’allumeuse. Cette espèce répandue a le don d’attraper de nombreux hommes dans ses filets et s’évaporer aussi vite quand les choses deviennent sérieuses. Sur la plage, elle lézarde au soleil, son corps de bombe doré à point. Les lèvres humides et l’oeil coquin, elle vous attend dans une pose sexy. Mais au moment de faire plus ample connaissance, elle disparaît dans l’eau telle une sirène. Déçu ?

La pimbêche

Fièrement dissimulée sous ses lunettes noires de star et son Grazia, la pimbêche n’a que faire de votre corps d’Apollon. Sûre d’elle, elle ne vous calcule même pas, et vous fera regretter de vous être approché d’un peu trop près. Non mais pour qui vous prenez-vous, pleutre ?

La fille à maman

Dans le même genre que la gamine, mais qui ne l’est pas forcément, la fille à maman reste collée à sa mère. Difficile, donc, de tenter une approche dans un tel contexte. Le risque ? Vous coltiner la mère alors que vous vouliez simplement faire connaissance avec la fille…

La nageuse invétérée

Toujours dans l’eau, qu’il vente ou qu’il gèle, la nageuse met à l’amende tous les pauvres hommes qui l’approchent. Vous tentez de la draguer l’air de rien, elle vous met au défi. Pourquoi pas ? Après tout, vous vous dites que vous n’êtes pas mauvais nageur, ça devrait faire l’affaire. Sauf qu’au moment de nager jusqu’à la bouée, elle vous ridiculise avec brio. Game over. Vous pouvez remballer vos clous.

L. C.

Clique sur « J’aime » pour t’abonner à la page Facebook MCE