fbpx
Découvertes
Partager sur

La cigarette électronique dangereuse pour la santé

La cigarette électronique dangereuse pour la santé
Partager
Partager sur Facebook

Les fumeurs qui tentent chaque année d’arrêter le tabac sont des centaines de milliers. La cigarette électronique est devenue leur meilleure amie, mais des ombres au tableau risquent de mettre fin à cette idylle

Arrêter de fumeur, c’est un parcours du combattant, un chemin de croix, les douze travaux d’Hercule bref, c’est presque insurmontable. Le problème lorsqu’on se lance ce défi, c’est le geste. Le fait de fumer et d’inhaler est un manque qui rendrait nerveux le plus motivé des futurs ex-fumeurs. Et c’est là que la cigarette électronique entre piste : elle est une alternative efficace pour lutter contre l’envie de s’acheter un paquet et de « s’en griller une ».

Ce bâton est composé d’un diode contenant une solution qui s’échauffe lorsqu’on le fume. La vapeur est ainsi inhalée par l’utilisateur. Vapeur plutôt que dioxyde de carbone ? Cela ressemble à la solution parfaite, sauf que…

Un demi-million de personnes en danger ?

En 2011, l’Afssaps (Agence française de sécurité sanitaire) et l’ANSM (Agence du médicament) s’étaient opposées à la consommation de ce produit, dénonçant la toxicité de ses composants. En effet, la cigarette électronique contient du propylène glycol, dont la toxicité pour l’organisme est avérée depuis longtemps. Rappelons que les pharmacies n’ont toujours pas l’aval pour vendre des cigarettes électroniques.

Mariol Touraine, Ministre de la santé, a demandé à ses services d’enquêter sur ce dossier pour savoir très précisément de quel type de produit il s’agit. L’avis des spécialistes est d’autant plus inquiétant, car bon nombre de tabacologues déconseillent fortement de mettre un pied dans la cigarette électronique, ainsi que le dit le Dr Yves Nadjari. Inventée en Chine en 2005, il semblerait même que la cigarette électronique puisse contenir autant de nicotine qu’une cigarette normale !

Mais que vont devenir les fumeurs décidés à arrêter leur consommation, désespérés par l’addiction et le prix du paquet de cigarettes ?

Manon Monmirel