fbpx
Découvertes
Partager sur

Les Européens de plus en plus attirés par la chirurgie esthétique

Les Européens de plus en plus attirés par la chirurgie esthétique
Partager
Partager sur Facebook

L’analyse publiée le premier février de l’International Master Course on Aging Skin (IMCAS) montre un marché qui ne n’est pas concerné par la crise, bien au contraire

Entre produit injectable et augmentation mammaire, les produits et services esthétiques font face à de plus en plus de demande. L’éthique moderne qui prône le culte du corps parfait est en adéquation avec les services que propose le marché de l’esthétique. Il faut souffrir pour être belle, un adage qui prend toujours plus de poids dans l’esprit des femmes. Du coup, c’est une croissance annuelle de presque 7% qui est prévue jusqu’à 2017.

Les asiatiques sont les premiers consommateurs

C’est l’Asie qui ne recule devant aucun sacrifice pour correspondre aux critères, très strictes, du modèle de beauté. Suivie par l’Amérique latine puis les Etats Unis. Du côté les produits injectables, qui réduisent les rides et lissent le visage, les Européens sont en tête de liste. A contrario, les implants mammaires ne sont plus perçus de la même façon, en grande partie à cause des prothèses PIP. Si les rides font peur aux européennes, elles préfèrent souffrir à la salle de sport plutôt que d’avoir recours à la lipo-aspiration (qui supprime la masse graisseuse), intervention la plus pratiquée aux Etats Unis, au Brésil et en Chine.

S. C.