fbpx
Découvertes
Partager sur

Vacances d’été : le top 5 des gens les plus insupportables à la plage

Vacances d’été : le top 5 des gens les plus insupportables à la plage

Sur la plage, les sans-gêne et autres personnages insupportables pullulent, à croire qu’ils se sont tous ligués pour vous gâcher vos vacances

1. L’enfant turbulent

Vous appréciez la chaleur du soleil sur votre peau, après des mois à vous geler dans votre ville triste et grise. Vous respirez l’air marin et vous dites que décidément, être en vacances est la meilleure chose qui soit. Vous êtes bien. Quand tout à coup, un enfant dévale toute la plage en courant comme un dératé, comme s’il avait le feu aux fesses. Il vous envoie une cargaison de sable sur le visage, vous ne pensiez même pas qu’il était possible d’en brasser autant en quelques coups de pied. Vous maudissez ledit enfant et priez intérieurement qu’il ne revienne pas dans les parages, au risque de commettre un meurtre.

2. Le pervers

Ah le bon vieux pervers ! Celui qui mate tout ce qui bouge et semble déshabiller du regard toutes les filles de la plage. Il scrute, détaille, examine minutieusement chaque fille qui passe sous ses yeux rétrécis. Persuadé d’être discret, il se planque généralement derrière ses lunettes ou un bon vieux bouquin, genre je suis intello. En réalité, il n’est en vacances que pour mater, c’est son passe-temps favori et rien ne peut l’en empêcher. Qu’il soit en couple, seul ou avec ses copains peu importe : il mate.

3. Le couple exhib’

Ils s’embrassent et se frottent juste à côté de vous, transpirant le désir et le sexe. Vous commencez à en avoir la nausée, puisqu’au bout de trois quarts d’heure le temps commence à être long. Lovés l’un contre l’autre, ces vacanciers-là n’ont aucune gêne à partager leur intimité à qui veut bien la voir. Leurs corps excités n’ont que faire de la sphère publique. Dans leur bulle, ils ne réalisent pas qu’ils sont à la limite de copuler sur place. Le couple exhib’ est seul au monde, et il vous emmerde.

4. Le vieux et son parasol volant

Quand le vieux a décidé de planter son parasol, il le fait. Supportant mal la chaleur, il a besoin de mettre sa petite chaise pliante sous son grand parasol, heureux d’avoir l’ombre nécessaire à son bien-être. Sauf qu’avec un bon coup de vent, le fameux parasol, c’est dans votre tête qu’il finit. Et au bout de la troisième fois, vous commencez à vous sentir comme Hannibal Lecter dans Le Silence des Agneaux.

5. Les ados bruyants

Musique à fond, cris stridents, conversations futiles sur Justin Bieber et Selena Gomez : la bande de jeunes regorge de pour gâcher votre tranquillité. Vous n’êtes pourtant pas despote, mais il ne faut pas abuser.

L. C.

Clique sur « J’aime » pour t’abonner à la page Facebook MCE