fbpx
Découvertes
Partager sur

Youtube accusé d’homophobie: la plateforme réagit !

Youtube accusé d'homophobie: la plateforme réagit !
Partager
Partager sur Facebook

Accusé d'homophobie car censurant les mots homosexuel, hétéro ou transgenre, la plateforme a tenu à répondre face à ces accusations.

Des accusations d’homophobie ont visées Youtube. La plateforme de vidéos censurerait les mots proche des LGBT. Accusation fondée ou fausse idée ? MCE vous explique tout !

C’est un fait. Les vidéos mentionnant des mots tels que « homo », « transgenre » ou « gay « semblent sanctionnées. C’est une enquête de la chaîne Nerd City qui a mis cela en avant. La chaîne a publié 15 296 vidéos ayant le même contenu. Elle a seulement modifié les mots-clés et les titres des vidéos. Cela avait pour but d’étudier l’algorithme de Youtube. Les résultats peuvent être interprétés de plusieurs manières. Ils ont remarqué différentes choses.

Tout d’abord, les sanctions tombent sur les mots-clés polémique. « Violeur », « avortement », « racisme », « terrorisme » ou « tuerie » semblent par exemple bannis. Normal puisque ce genre de termes peut soulever des problèmes. Youtube préfère donc ne pas mettre en avant ces termes. De plus, la vidéo ne pouvait générer de revenus. Le problème étant que la même mécanique est aussi appliquée pour les mots ayant attrait à la sexualité. « Homosexuel », « transgenre » semblent par exemple aussi bannis. Une méthode qui dérange.

Youtube homophobe ? La plateforme répond !

Un porte-parole de Youtube a réagi. « Nous sommes fiers des incroyables voix LGBTQ+ sur notre plateforme et nous prenons ces préoccupations très au sérieux. Youtube n’a pas de liste de mots LGBTQ+ qui déclenchent la démonétisation. Nous évaluons constamment nos systèmes pour nous assurer qu’ils reflètent nos politiques sans biais injuste. Nous utilisons le machine learning pour évaluer le contenu par rapport aux consignes de nos annonceurs. Parfois, nos systèmes se trompent. C’est pourquoi nous avons encouragé les créateurs à faire appel. Cela garantit que nos systèmes seront mis à jour pour progresser ». Curieux.

Une réponse qui garantit donc la transparence de la plateforme. Mais qui ne répond pas vraiment au propos de base. L’histoire ne semble donc pas terminée. On attend donc la réponse de la chaîne Nerd City. Alors homophobie ou biais injuste de la part de Youtube ?