fbpx
Découvertes
Partager sur

Suisse: un nouveau centre scientifique dédié au Big Data !

suisse-un-nouveau-centre-scientifique-dedie-au-big-data-grande

Les deux écoles polytechniques suisses de Zurich et Lausanne ont inauguré un nouveau Data Center de Big Data, le Swiss Data Science Center !

Les deux écoles polytechniques suisses de Zürich et Lausanne ont inauguré, le 6 février dernier, le Swiss Data Science Center, un centre d’études des données qui vise aussi à rassembler les résultats des expériences scientifiques suisses afin de les mettre en relation pour mieux les comprendre. Un budget de 30 millions de francs suisses sur quatre ans.

Le Swiss Data Science Center : la science des données

La Suisse ne compte que deux écoles polytechniques fédérales dans tout le pays : à Zürich et aussi à Lausanne. Récemment, ces deux écoles se sont associées afin de donner naissance à un projet commun, le nouveau Swiss Data Science Center, le Centre Scientifique des Données Suisse.

Inauguré le 6 février dernier, celui-ci a aussi pour objectif de rassembler les quantités astronomiques de données récoltées par les informaticiens et aussi les chercheurs suisses lors de leurs expériences afin de les mettre en corrélation pour en tirer un maximum d’informations.

Création d’un master en sciences des données

Le groupement des écoles polytechniques fédérales suisses, qui considère ce projet comme un axe stratégique de la promotion des sciences et de l’informatique en Suisse, a accordé au nouveau centre un budget de 30 millions de francs suisse pour quatre ans. En retour, les recherches qui y seront menées devront servir aussi aux expériences de sciences de l’environnement, de recherche médicale et de sciences humaines menées dans ces écoles.

Afin de faire fonctionner le centre au meilleur de son potentiel, les deux écoles ont également travaillé sur la création d’un master en sciences des données qui ouvrira dans chaque école dès la rentrée universitaire 2017. Grâce à cette initiative, Lino Guzzella, président de l’école polytechnique fédérale de Zürich, espère aider à l’amélioration des compétences liées aux sciences des données au sein de la Suisse.

La France se démarque également en Big Data

A noter aussi que la France n’en est pas à ses premiers pas en matière de Big Data. Les masters en sciences des données sont nombreux – Paris, Rouen, Rennes, Grenoble, Lyon, Nantes… – et les plateformes de services Big Data sont en pleine prolifération.

Prenez l’une d’entre elles, Saagie, la solution Big Data qui nous vient de Rouen, a levé pas moins de 4,2 millions d’euros en 2016 afin de démocratiser le Big Data en France. Son but, adapter les opportunités du Big Data à tous les corps de métiers afin de créer une petite révolution.