fbpx
Découvertes
Partager sur

Spotify, Deezer, Tidal: La musique en ligne en bonne forme

Spotify, Deezer, Tidal: La musique en ligne en bonne forme
Partager sur Facebook

Le marché de la musique en ligne avec Spotify et Deezer est en pleine forme et l'arrivée de Tidal va encore le booster !

L’industrie de la musique en ligne se porte plutôt bien. D’ailleurs, avec le streaming, la musique numérique a égalé les ventes de CD en 2014 selon un rapport publié par l’IFPI (Fédération internationale de l’industrie phonographique). Les revenus de la musique sur internet ont progressé et ont prouvé que l’industrie musicale a su s’adapter aux habitudes des internautes qui se rendent de plus en plus sur les plateformes de streaming pour écouter leurs artistes favoris. On s’est d’ailleurs intéressé au phénomène incontournable du web.

Des plateformes de plus en plus nombreuses

Il existe de nombreux sites pour écouter de la musique en ligne sur le web mais entre Deezer et Spotify, la guerre du leadership fait rage. Les deux plateformes sont en perpétuelle concurrence et comptent respectivement environ 6 et 15 millions d’abonnés. Il est possible d’écouter de la musique gratuitement sur Deezer et Spotify mais pour éviter toute durée de limitation ou publicité, mieux vaut avoir un abonnement. Spotify a d’ailleurs un partenariat avec le système de carte prépayée Paysafecard, pour payer la version premium rapidement et en toute sécurité. Mais Deezer et Spotify pourraient voir leur popularité menacée avec l’arrivée du service de musique streaming Tidal de Jay-Z et Apple Beats qui sera accessible à tous les utilisateurs d’iPhone. Avec Tidal, Jay-Z a l’intention de révolutionner le marché de la musique en ligne et de nombreux artistes comme Beyoncé, Daft Punk ou encore Alicia Keys sont actionnaires du site.

La musique en streaming a des limites

Entre le téléchargement illégal et la question des droits d’auteur, l’univers de la musique numérique est en lutte permanente avec les maisons de disques qui voient internet leur voler du terrain au niveau commercial. D’ailleurs, selon le Financial Times, Universal Music souhaiterait l’arrêt de l’écoute gratuite sur Spotify. La major envisagerait de renégocier les accords établis avec la plateforme de streaming suédoise pour qu’elle supprime son abonnement freemium qui permet aux internautes d’écouter de la musique gratuitement et sans limite de temps. L’année dernière, la chanteuse Taylor Swift était aussi entrée en conflit avec Spotify car elle estimait que les plateformes de streaming de musique ne rémunéraient pas assez les artistes. Une chose est certaine, le streaming de musique n’a pas fini de faire parler.

Si vous souhaitez découvrir l’actualité musicale sur notre site, cliquez donc par ici.