fbpx
Découvertes
Partager sur

Social média: les jeunes n’ont plus aucune confiance en Facebook !

Social média les jeunes n'ont plus aucune confiance en Facebook grande

Facebook, le premier réseau social du monde, est au centre de toutes les polémiques. Depuis plus d’une semaine, la confiance semble être rompu avec ses utilisateurs. Malgré les excuses répétées de son fondateur.

Les problèmes n’arrivent jamais seul. Facebook peut en attester. Depuis quelques jours, le réseau social attise la colère de ses utilisateurs, en raison de polémiques graves.

Il y a une semaine, Le New York Times et le London’s Observer, révèlent le scandale du réseau social et Cambridge Analytica. Il s’agit d’une société britannique traitant des données pour des campagnes électorales.

Facebook : un vigilance en faille ?

Un ancien employé accuse Cambridge Analytica d’avoir obtenu illégalement des informations personnelles des utilisateurs du réseau social. 50 millions de personnes ont répondu à un faux test de personnalité en 2014.

Bien que Facebook ait eu vent de l’affaire en 2015, aucun audit de sécurité n’a eu lieu. Le réseau social a simplement demandé à Cambridge Analytica de supprimer les données. Mais n’a pas vérifié son bon déroulement.

Mais la polémique ne s’arrête pas là. En fin de semaine, certains utilisateurs de Facebook ont découvert l’historique de leurs appels et sms sur Messenger et Facebook Lite. Il n’en fallait pas moins pour qu’un mouvement anti-facebook apparaisse sur la toile.

Un appel au boycott de Facebook

En conséquence de toutes ces polémiques, le hashtag #DeleteFacebook fait parti des trending topics sur Twitter. Lancé par Brian Acton, le cofondateur de WhatsApp, ce dernier incite les gens à supprimer Facebook.

Elon Musk, a lui aussi boycotté le réseau social. Depuis la polémique, les pages de Space X et Tesla ont disparu de Facebook. Tim Cook, le patron d’Apple a qualifié la situation de “vraiment terrible”. Sans jamais citer Facebook, il affirme qu’une telle “chose ne devrait pas exister”.

Polémique Facebook : les excuses de Mark Zuckerberg

Tandis que les polémiques s’abattent sur le premier réseau social, Mark Zuckerberg met en place sa campagne de communication. Il a tout d’abord présenté ses excuses sur sa page officielle. “Notre responsabilité est de protéger vos données, et si nous échouons nous ne méritons pas de vous servir.” Peut-on lire.

Le réseau social a également publié une lettre dans de nombreux journaux américains et britanniques. Elle reprend en outre les excuses de son PDG et promet plus de rigueur et de règles strictes. Reste à savoir si le réseau social tiendra parole…

Raïnat.A – Etudiante ISFJ